Curiosité(s)

Les p’tites anecdotes – Solignac

0

Après une halte à Veyrac afin de se dégourdir les guibolles, l’homme en bleu pédale cette fois-ci en direction de Solignac (oui, encore une commune en -ac). C’est parti pour la petite histoire et la rencontre de nos copains.ines salignacois.es !


Il était une fois à Solignac

Bienvenue à Solignac, Solenhac pour les adeptes du vieux patois. Plus précisément, son nom tire son origine du domaine (suffixe -ac) de Solemnius, nom d’homme latin. Mais nous ne saurons jamais qui était vraiment ce dit Solemnius… Mystère et boule de gomme ! En même temps depuis le VIIe siècle, l’eau a coulé sous les ponts !

Cette petite commune située à 10km de Limoges regorge de monuments et vestiges datant du moyen âge ! (et ça, on adore !)

Vous avez sûrement entendu parlé de l’abbaye St Pierre St Paul de Solignac ! Fondée en 632, elle est l’une des plus anciennes fondations monastiques du diocèse de Limoges au Moyen Âge. Détruite et reconstruite pas moins de 10 fois, vous pouvez admirer une très belle église abbatiale de style romane.

vue-du-ciel-abbaye-de-solignac
source : solignac.fr
interieur-eglise-abbatiale-solignac-haute-vienne
source : vialucis – photography of religious architecture

Bien que vous puissiez vous rendre à la messe du dimanche,une grande partie de ce superbe monument historique est inaccessible au public. Mais le détour vaut quand même le coup d’oeil !

On continue notre balade dans les jardins sonores de La Borie et son château ! Cet ancien domaine agricole, dont le château date du début du XVIIe siècle, est depuis 1996 un centre culturel dédié à la musique. Compositeurs sonores, luthiers, botanistes, créateurs de lumière ont relevé le défi de faire sonner le paysage pour une promenade atypique !

chateau-la-borie-solignac
source : monumentum.fr
jardins-sonores-la-borie-haute-vienne
source : ladigitale23
Source : Monumentum

Enfin, pour clôturer ce petit tour de village, l’homme en bleu se devait de vous parler de son “pont rompu”. Ce pont maçonné enjambe la Briance à environ 2km en aval de Solignac.  Il a remplacé un pont romain en bois qui permettait à la voie romaine de Limoges à Périgueux de traverser la rivière. Malheureusement, il fut en partie détruit lors des inondations de 1993, d’où la présence des contreforts en aval pour le renforcer.


L’anecdote qui fait sourire

Pour le coup, l’anecdote de Solignac a bien fait sourire l’homme en bleu ! Elle fait référence à un roi français plus que célèbre ? Alors vous avez deviné ? Mais si.. le célèbre roi qui met ses sous vêtements dans le mauvais sens ! Oui, c’est ça ! Le roi Dagobert ! (et St Eloi par la même occasion)

Saint Éloi naquit en 588, à Chaptelat. Il apprit son métier d’orfèvre à l’atelier de Limoges, puis ira travailler à Paris sous les ordres du trésorier du roi. La confiance du roi Dagobert permet à saint Éloi de déployer toutes ses capacités de ministre. Pourtant, après plusieurs années passées loin de Limoges, St Eloi a le mal du pays et est nostalgique des paysages limousins. C’est alors qu’il demande au roi la terre de Solignac pour y fonder le monastère où il compte aller mourir en paix.

« Mon roi et maître, que ta bonté veuille m’accorder pour que je puisse y construire une échelle pour toi et pour moi, par laquelle nous mériterons de monter tous deux dans le royaume céleste. » Le roi répondit favorablement à cette sollicitation pour le plus grand plaisir de St Eloi !

légende-st-eloi-abbaye-monastere-solignac
source : vialucis – photography of religious architecture

sources : monumentum / archives.hautevienne.fr / france 3 / tourisme haute vienne / parcsetjardins.fr / romanes.fr

Mélissa
Vivant de com' et d'eau fraîche, Mélissa est (beaucoup trop) curieuse.Elle adore griffonner, dessiner et créer. Passionnée par la culture britannique, elle speak English very well et aime le contact humain.

Le Québec débarque à Limoges avec La Poutine Limousine

Article précédent

La viande maturée, un mets de gourmet

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *