Les Tops

Top 5 des fontaines publiques pour se laver les pieds (feat. Le Fopulaire*)

    0

    Dès que le confinement sera levé, il faudra retourner à une hygiène corporelle somme toute acceptable pour la communauté. La toilette quotidienne, la cire dans les oreilles, les chicos et les aisselles et… bien sûr les panards pour éviter les malaises en réunion dans les rayons de Besson Chaussures.

    À cet effet, pourquoi ne pas profiter du bien commun pour décrasser en toute quiétude ses basses extrémités grâce à une fontaine de la ville ? C’est la propriété de tous les contribuables après tout.


    5 – La fontaine de la Mairie

    source : limoges-tourisme.com

    De préférence un samedi après-midi alors que les mariés s’exposent sous leur plus bel angle sur la dernière marche du perron. Le moment idoine pour s’offrir en spectacle devant ses concitoyens. Les enfants qui n’ont cure de ces formalités administratives constitueront un public de premier choix et toute l’attention sera tournée vers vous.

    Au grand dam des deux tourtereaux qui devront s’en remettre au vin d’honneur. Un petit moment de gloire pour trois francs six sous…Quel pied, oserions-nous !

    Les + :

    • Le samedi, tout est permis
    • Les grains de riz des mariés pour se sustenter
    • Les punks à chien pour la compagnie

    Les – :

    • Le regard dédaigneux des mariés
    • Le savon n’est pas fourni
    • Espace bruyant et peu reposant

    4 – Le jardin de l’Évêché

    source : limoges-passionnement.wordpress.com

    Non seulement il constitue un emplacement des plus agréables, mais il
    présente de surcroît une multitude d’opportunités pour sortir la brosse et le savon d’Alep.

    Une fontaine principale sur l’esplanade avec une vue imprenable et ses petites sœurs dans le jardin botanique pour varier les plaisirs. Vous choisirez la première, au vu et au su de tous les badauds qui viennent s’oxygéner en famille ou à la débauche.

    Les + :

    • La boite à pizza qui livre en 8 minutes chrono
    • Possibilité d’amener son ghetto-blaster
    • Possibilité de se mettre nu après 23h

    Les – :

    • Trop de choix tue le choix
    • Les cloches de la cathédrale qui obstruent ce
      moment de calme
    • Baignade interdite

    3 – Le Champ de Juillet

    source : wikipedia.org

    Paraît-il qu’on aurait la plus belle gare de France ? En tout cas, c’est la plus belle de la ville pour certitude. Alors pourquoi ne lier l’important à l’agréable en se récurant les métatarses au pied du célèbre campanile ?

    On peut difficilement imaginer plus belle scène sinon accompagnée d’un magnifique soleil printanier pour pousser le plaisir jusqu’à l’extase. Les bonheurs sont souvent dans les petites choses, en voici ici un parfait exemple à la portée de tous.

    Les + :

    • La bienveillance du voisinage
    • Le liner qui est fort agréable
    • L’horloge sur le campanile pour être rentré
      pour Motus

    Les – :

    • Les moustiques l’été
    • Les chiens errants toute l’année
    • Il faut désactiver la géolocalisation après 18h

    2 – La place Carnot

    Si elle a fort mauvaise presse pour des raisons qui nous échappent, elle est aussi un très bon spot pour se débarrasser de ses odeurs podales et des 3 centimètres de crasse cumulés. La circulation à l’arrêt total en pleine débauche, c’est un public de masse qui s’amusera d’un autochtone
    débraillé qui porte le cynisme à des hauteurs inexplorées.

    Pendant que Jean-Pierre et Juliette s’écharpent par rétros interposés, vous serez la petite touche d’humanité dans ce point d’ancrage de toutes les tensions limougeaudes.

    Les + :

    • Un ancien président, ça en impose
    • L’odeur des poulets rôtis de la boucherie
    • L’odeur des Gözleme et Boreks (crêpes turques) du
      marché

    Les – :

    • La pollution auditive, olfactive et visuelle
    • Le distributeur souvent en rade
    • Jean-Pierre qui est con comme un manche à
      balai

    1 – La fontaine de la BFM

    La fontaine à eau de la BFM, plus communément appelée « distributeur d’eau » n’a pas à jalouser ses concurrentes. Certes, elle est moins majestueuse, certes, elle requiert un peu de gymnastique pour lever les pieds à hauteur de hanche, mais elle a de plus qu’elle propose de l’eau
    froide ou de l’eau tiède à ses utilisateurs. Ce n’est pas négligeable pour les rhumatismes. En sus, elle est ouverte toute l’année. Contrairement aux 4 susditées. Et la température ambiante demeure.

    Idéalement placée entre le jardin d’hiver et les revues scientifiques, elle est le Phénix des hôtes de ces bois des fontaines pour se laver les panards.

    Les + :

    • La qualité de l’eau (eau minérale)
    • Le sopalin dans les WC pour se sécher
    • Une prise pour recharger son téléphone

    Les – :

    • Un peu trop éloignée des BD
    • Le personnel n’est pas toujours enclin
    • Le minitel ne passe pas

    Retrouvez toutes les galéjades du Fopulaire sur Facebook et surtout sur Twitter.

    *Article parodique


    Source photo de couverture : https://www.unjourdeplusaparis.com/

    Selim
    Co-fondateur et coordinateur de lhommeenbleu.fr. Explorateur des internets aux oreilles exigeantes sur tout ce qui touche aux musiques actuelles, il aime déambuler au cœur de la cité porcelainière ainsi que dévorer des cheese-naan.

    La Mijoterie des mots : l’écriture en action

    Article précédent

    Top 5 des destinations dans un rayon de 100 km (feat. Le Fopulaire*)

    Article suivant

    Commentaires

    Laisser une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *