Conversation(s)

Conversation(s) avec: Édukation Nationale

0

Édukation Nationale est un groupe composé de David et Valérie. Ce duo nous balance à la tête leur musique électro-trash et punk, provoquant mais tellement jouissif. L’Homme en Bleu décida de partir à leur rencontre afin d’en savoir plus sur ce mystérieux groupe qui ne clame pas dans ses sons quelconques positions concernant le Ministère éponyme.


LHEB: Comment est né le projet musical Édukation Nationale ?

Édukation Nationale: Le projet est né courant 2019, à la suite d’une série de sessions musicales basées sur l’improvisation et le lâcher prise. Nous nous sommes retrouvés à deux avec une boîte à rythme, un synthétiseur, une basse et un micro chant au son saturé. Nous avons pris énormément de plaisir durant ces moments de jeu et d’exploration. Peu de temps après, nous avons commencé à structurer ses improvisations sonores tout en développant des textes en français.

Avec l’évolution du projet, la boîte à rythme et la basse ont été remplacées par un logiciel de MAO très utilisé dans le milieu de la musique électro. Il permet de créer des boucles sonores et de jouer en live. Quelques mois après, nous avons fait notre premier concert avec 7 titres et nous nous sommes beaucoup amusés. Les réactions du public ont été très positives et cela nous a vraiment motivé pour continuer à créer de nouveaux morceaux.

Vous avez sorti un EP « Avance » en 2021. Pouvez-vous nous expliquer votre processus de travail ?

Nous avons enregistré et mixé les premiers titres dans notre studio dans l’esprit DIY. C’est un des avantages de la musique électro. Nous sommes partis des premiers morceaux que nous avions composés en les développant aussi bien musicalement qu’au niveau des textes. Cette phase de travail nous a permis de chercher une identité sonore pour notre groupe tout en gardant un esprit assez brut dans le son et les arrangements. Nous avons pris notre temps et autoproduit ce disque pour avoir de l’autonomie et de la liberté dans la gestion de cette première production.

[..] Nos textes ne sont pas en lien avec le milieu de l’éducation et ne sont pas des attaques contre ce système. Il donne une image ludique et décalée qui correspond à l’identité musicale de notre groupe. […]

Édukation Nationale

Pourquoi avoir choisi ce nom de scène ?

Simple délire tout en précisant que nous sommes tous les deux enseignants. Ce nom sonne tout simplement bien et nous l’avons choisi car il est connu et facile à mémoriser. Nos textes ne sont pas en lien avec le milieu de l’éducation et ne sont pas des attaques contre ce système. Il donne une image ludique et décalée qui correspond à l’identité musicale de notre groupe. Cela nous permet d’engager facilement des conversations et de se faire tout plein de nouveaux amis lors de nos concerts.

Pouvez-vous nous parler de vos influences musicales ?

Nos influences musicales sont assez éclectiques et plus tôt d’esprit rock, voir punk. Elles sont liées à notre passé musical et les différents projets dans lesquels nous avons joués. Pour ce groupe nous sommes plus proche de certaines formations françaises comme Sexy Sushi, Kompromat et Musique Post Bourgeoise qui mélangent musique électro et textes chantés en français.

David & Valérie du groupe Édukation Nationale

Avez-vous des projets ? Un nouvel album ? Une date de concert à nous communiquer ?

Concernant les prochains projets, nous aimerions réaliser un nouveau clip et nous projetons d’enregistrer un nouvel EP en collaboration avec un label, « La Bûche Records », de Faux La Montagne qui nous a proposé de travailler ensemble. L’album devrait sortir en format cassette et être disponible en écoute libre sur le site du label. Pour l’occasion, nous envisageons de créer le graphisme de la jaquette et de l’imprimer en sérigraphie.

[…] Nous avons découvert récemment un lieu artistique sur Limoges et sa belle équipe. C’est un tiers lieu collaboratif qui se nomme « L’Irrésistible Fraternité » […]

Le groupe Edukation Nationale

Quel est votre rapport au territoire Limousin et à la ville de Limoges en particulier ?

Nous vivons et travaillons sur ce territoire depuis une vingtaine d’années et avons partagé de multiples expériences dans le milieu artistique et culturel, dans notre région et également à Limoges. Nous avons découvert récemment un lieu artistique sur Limoges et sa belle équipe. C’est un tiers lieu collaboratif qui se nomme « l’Irrésistible Fraternité » et qui propose des résidences d’artistes, des marchés de créateurs, des expositions et des concerts.

Pouvez-vous nous partager vos adresses favorites, pour bruncher, danser, chanter ou vivre tout simplement, à Limoges ou dans le département ?

Nous pouvons parler de lieux que nous apprécions à proximité d’Aubusson et Felletin. La Petite Maison Rouge, dans le quartier de la gare à Felletin propose des concerts atypiques et décalés, ainsi que des spectacles. Un lieu qui reste très ouvert et chacun peut se l’approprier pour proposer une soirée. L’association Pang qui gère le lieu de la gare (regroupement associatifs, accueil de résidences, d’expositions…) propose une restauration de qualité, quelques jours par semaine. Et toujours dans la restauration, il y a un petit lieu très sympa et où l’on mange très bien, c’est Chez
Armand
, à Aubusson. Il y a aussi l’Atelier à Royère de Vassivière, qui propose de très bons petits plats et une très belle programmation (concerts, expositions, spectacles…).

Dombrance – Live à la salle Wagram

Pour conclure, que retrouvons-nous dans le baladeur d’Édukation Nationale ?

Mireille Mathieu, durant sa période dark. Bon allez, plus sérieusement.


Pour David :
Le premier album d’Hyperculte, un duo Suisse.
Dombrance et son live à la salle Wagram.
La jungle, avec l’album « Fall off the Apex ».
La bande originale de la série Ovni(s), par Thylacine.
Kompromat, et l’album « Traum und Existenz« .
Infecticide et l’album « Poil de cœur« .
Kraftwerk, Liars, Mansfield Tya, The Méridian Brothers, Mr. Oizo, Rhume, Scorpion, Violente…

Pour Valérie :
La même chose que lui ou presque ; mais aussi beaucoup de musiques américaines des années 80.
Les Rita Mitsouko, Björk, Portishead, Tamino, The Hives

Thylacine – OVNI(s)

Édukation Nationale est présent sur Facebook, Bandcamp et Soundcloud.

Anais
Passionnée de radio et accro à la crème de marron. Toujours un orgasme musical sous le coude à partager avec ses amis. Sans oublier son principal atout : sa voix.

Où faire tes courses pour ta raclette à Limoges ?

Previous article

Le top des endroits où emmener tes enfants relous

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *