Conversation(s)

Conversation(s) avec Claire Gaudriot, illustratrice

    1

    Avis aux amateurs d’illustration et de sérigraphie : L’Homme en Bleu a rencontré la talentueuse Claire Gaudriot. Un échange haut en couleur autour d’héroïnes badass mais pas fadasses.


    Le parcours

    Originaire de Sarlat, Claire s’est formée aux Arts Décoratifs de Limoges. Elle a ensuite poursuivi ses études aux Beaux Arts de Rennes.

    De retour en Limousin, elle travaille notamment sur des projets culturels dans une agence de communication. Devenue lauréate d’un concours de dessin, Claire s’installe en Freelance et partage son temps entre graphisme et illustration.

    Du dessin et des (belles) rencontres

    Après avoir entre autres réalisé des livres pour enfants, l’illustratrice s’adresse maintenant à de plus grands lecteurs. “Avant, je dessinais pour les tout-petits. Mon dessin a peut-être évolué en même temps que mon entourage” confie t’elle.

    La sérigraphie, une révélation

    Son “envol artistique” s’est fait via la collaboration avec la galerie fabrique d’images Ronéo et Zinette et l’association de sérigraphie Terror Print. Poussée dans ses retranchements, Claire met de côté crayons et aquarelles. Elle trouve ainsi une nouvelle énergie pour développer des projets plus personnels.

    “Le travail en duo avec le sérigrapheur ainsi que la façon de penser les couleurs en sérigraphie, ça change tous les repères”.

    Boostée à bloc, Claire enchaîne les créations. D’abord sur le thème des masques, puis des loups. Enfin, à l’occasion de l’exposition “Duo / Duel” elle collaborera avec l’artiste limougeaude Laurence Demars, “c’était simple, une belle alchimie”.
    Cette série met en lumière des femmes fortes et déterminées avec des destinées hors du commun. Poses assurées, couleurs pop, paillettes… Parce que le rose ce n’est pas que pour les princesses!

    Sérigraphiée par Terror Print, l’exposition restera un temps chez Ronéo et Zinette avant de s’expatrier à Nexon.

    Calamity Jane, l’Indomptable

    Troisième collaboration du duo Claire Gaudriot – Anne Loyer, Calamity Jane l’Indomptable est un album paru aux éditions “A pas de Loups” en août 2019. Il retrace l’histoire de l’énigmatique Martha Jane Cannary.

    J’avais comme tout le monde l’image de la Calamity Jane dépeinte dans Lucky Luke. En réalité cette femme est extraordinaire, elle est forte comme une montagne. Ce livre n’est pas anodin, j’y ai mis tout mon coeur.”

    Les textes d’Anne Loyer sont sublimés par les dessins de Claire. On retrouve des traits au crayon, des motifs en filigrane, et des couleurs par aplats. “Calamity Jane est un personnage de légende plein de mystère. C’était intéressant de se réapproprier le mythe et d’en faire notre propre histoire”.

    Planches de dessins pour Calamity Jane l’Indomptable

    En phase, le duo a su trouver une harmonie parfaite entre les textes et les dessins autour du projet. Ados comme adultes découvrent une héroïne loin des clichés grâce à un dessin poignant, à la fois poétique et terriblement fort. Il s’en dégage une nostalgie saisissante.

    Bref chez LHEB on adore le livre et on vous recommande la très juste chronique Télérama de l’album Calamity Jane l’Indomptable.

    Une graphiste pas comme les autres

    Quand elle ne dessine pas pour des projets personnels, Claire exerce en tant que graphiste. Ses créations éclectiques mais toujours rock’n roll ont souvent pour trame de fond des rencontres humaines : une empathie qui lui permet ainsi de nouer des relations durables et de confiance sur des projets engageants.

    Pour exemple, un livret réalisé pour l’Association des Parents d’Enfants Aveugles, l’identité graphique du traiteur Chez Jérôme aux Halles Carnot ou encore les bières de la Brasserie Artisanale de Marsac, à retrouver à l‘Epicerie des Halles.

    Et la suite ?

    Dans les cartons, un nouveau projet avec Anne Loyer autour de l’histoire de Christine de Pizan (1ère femme de lettre ayant vécu de sa plume), toujours de la sérigraphie et une envie de dessiner des mamies un peu rock’n roll.
    Vous l’aurez donc compris, Claire met de l’énergie mais surtout du coeur dans chacun de ses dessins, et chez L’Homme en Bleu on a hâte de découvrir la suite de ses aventures.


    Pour retrouver le travail de Claire :
    Site internet
    Page Facebook
    Instagram

    crédit photos : LHEB et Claire Gaudriot
    Laure
    Cette rêveuse adepte de bon vin et de bande dessinée graphique aime écouter et retranscrire des histoires, surtout quand elles se passent en Limoumou!

      [PODCAST] Le top 4 des manifestations culturelles de janvier à ne pas louper !

      Article précédent

      Conversation(s) avec : Jamie Linton, le chercheur de l’Or Bleu

      Article suivant

      1 Commentaire

      1. Très bel article. Cela donne envie d’en connaître un peu plus sur son travail et de se lancer.

      Laisser une réponse

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *