L’Homme en Bleu adore ce breuvage magique qu’est le café. Il a évidemment son QG dégustation du côté de la Fabrique du Café, qui lui permet de bien commencer la journée.
Cependant ce n’est pas de l’élixir obscur dont on va parler aujourd’hui mais plutôt du (ou plutôt des) contenant(s).

A l’instar des grands crus, le café est une boisson qui s’apprécie non seulement avec notre palais, mais aussi avec nos autres sens.
Instant découverte en compagnie de Benoît Guichard, barista, caféologue et fondateur de Bushi Drop.


💫 Hey, en fin d’article on a mis en place un quiz sur Bushi Drop… et il y a des super-cadeaux-trop-coolos-à-gagner. 💫


La grande histoire

Bushi Drop est une entreprise de création d’objets en porcelaine de Limoges, utilisables par les professionnels et par les particuliers mais surtout au service du café.

Le nom de cette jeune entreprise, fondée en mars 2018, fait le parallèle entre le “bushi”, d’origine japonaise signifiant littéralement « guerrier gentilhomme » et “drop”, mot anglais qui signifie goutte.
On peut comprendre dans le choix de ce nom le mariage entre l’esprit raffiné et traditionnel du Japon avec le modernisme et l’innovation propre à la culture anglo-saxonne.

Je suis un grand fan du Japon et concernant ma vie professionnelle, j’ai toujours été quelqu’un de droit. Je me suis toujours senti proche de certaines valeurs traditionnelles issues du Japon médiéval. Bushi est un mot qui vient du mot “Bushido”, un code d’honneur médiéval que l’on peut comparer en occident au code d’honneur du chevalier” nous indique Benoît.

benoit-guichard-bushi-drop-tasse-japon-lheb-limoges-café
Benoît, heureux fondateur de Bushi Drop

Avant de tomber en ivresse pour le café, Benoît Guichard était un jeune homme fraîchement sorti d’études en hôtellerie et restauration. Il a été serveur, réceptionniste et d’autres métiers d’accueil, mais la passion n’était pas là.
Tout changea en 2014 lorsqu’il chercha un emploi pour subvenir à ses besoins près de Lyon (ndlr : sa ville natale)… et décrocha un job chez McDonald’s !

“Comme beaucoup de monde, il a fallu que je trouve vite un job pour subvenir à mes besoins de tout nouveau jeune actif. Et lorsque l’on m’a embauché à Mcdo, on m’a orienté vers le service McCafé [ndlr : comptoir spécifique des McDos proposant un service petit dej/café]. C’est ainsi que j’ai commencé à tomber en amour pour cette boisson !” nous déclare Benoît.

Après y avoir travaillé quelques mois, Benoît décide de passer à la vitesse supérieure : prendre son baluchon et monter à Paris, où le concept de café de spécialité commence à prendre de l’envergure. Une innovation venant des pays anglo-saxons qui révolutionne notre manière d’appréhender le café.

Le saviez-vous ?

L’appellation « café de spécialité » nous vient tout droit des États-Unis. « Specialty coffee » outre-Atlantique, l’expression était utilisée pour désigner les cafés haut de gamme, commercialisés dans des débits de boisson spécifiques au café. Cette dénomination servait principalement à faire la distinction entre ces cafés de haute qualité et ceux vendus en supermarché. La formule « café gourmet » était également employée auparavant, avant de perdre de sa pertinence au fil des ans.

Le café de spécialité peut aussi bien désigner un café avec une seule origine ou mélangé, les cafés avec une histoire propre, ou encore des cafés conventionnels ou non. Cependant, tous ces cafés ont un point commun : ils se veulent rares et possèdent une qualité spécifique (origine, caractère, goût, etc.) qui les distingue des cafés classiques. Généralement, ces cafés rares sont cultivés dans certaines zones précises, sur de petites parcelles, et fabriqués selon des critères exigeants tout au long du processus : de la récolte à la préparation finale, en passant par la torréfaction et la conservation.


 

Début 2015, il n’y avait que 10 coffee shops de spécialité, et ils étaient pour la plupart tous à Paris, et après quelques jours, j’ai réussi à décrocher un stage, puis un petit boulot dans un coffee parisien, qui m’a permis de confirmer mon intérêt pour le café.”

C’est au détour d’un heureux hasard que Benoît débarque à Limoges City pour travailler à la Fabrique du Café. Riche de cette expérience, Benoît décide de sauter le pas et se lance officiellement en mars 2018 pour proposer des tasses pour les professionnels, mais aussi pour les passionnés.

Quézako Bushi Drop ?

La volonté de Bushi Drop est de démocratiser le principe que la dégustation du café va être déterminée par l’origine du produit, sa transformation… Mais aussi le contenant :  la fameuse tasse.

En collaboration avec Esprit Porcelaine, Benoît a imaginé trois modèles de tasses de café, spécialement designées selon le type de café que l’on souhaite déguster. Elles sont produites du côté de St-Junien à la “Porcelaine de la Fabrique”.

Premièrement, l’“Uteki”, mot japonais qui signifie “goutte de pluie”, cette tasse a été spécialement conçue pour apprécier votre expresso de manière optimum.

Deuxièmement, la “Nami”, mot japonais qui signifie “la vague”, cette tasse a été conçue spécifiquement pour ceux qui font du “latte art” ou bien les cappuccino !

Et troisièmement, la “Kohi-wan”, néologisme qui lie le mot “Coffee et Cha-Wan“, une tasse adaptée pour les cafés filtre.

Toutes ces tasses sont en porcelaine, et c’est important. “La porcelaine est le matériau le plus neutre qui existe en terme de dégustation. Il permet aussi également d’éviter les déperdition d’énergie, car la température du café est aussi un facteur important pour révéler les saveurs” nous explique Benoît.

Les 4 commandements du Café d’après Benoît

1-Trouver le café qui te plaît, tu devras

Malgré les tendances ou tous les arguments commerciaux que l’on vous livrera sur les nouveaux cafés, dégustez avant tout un café qui vous plaît.
La plupart d’entre-nous consommons cette boisson à tous moment de la journée, c’est un moment intimiste avec ce produit. Donc qu’il soit de spécialité ou pas, le plus important c’est qu’il vous plaise, qu’il vous réveille, qu’il vous réchauffe” (rayez la/les mentions inutiles).

2 – Café + eau, l’alpha et l’oméga pour bien déguster

Pas besoin d’artifices, pas d’autres arômes à ajouter.”

3 – Du respect, tu devras au café

Il y a une certaine forme de cérémonial avec le café lorsque l’on est vraiment attaché à ce produit. Afin d’en extraire le meilleur, il faut avoir un certain respect, procéder à de certains rituels avec le café.”

4 – Bien connaître la provenance du Café, tu devras vérifier

Avant que le café arrive dans ta tasse, il y a quand même un sacré paquet de personnes qui ont travaillé. Que ce soit le planteur, l’intermédiaire ou encore le torréfacteur, il est important de vérifier la provenance des produits pour s’assurer de la qualité et de l’éthique du café dégusté.”


Retrouvez Bushi Drop sur les internets via Facebook ou bien sur site web.


Le Quiz Bushi !

Les personnes qui auront plus de 50% de bonnes réponses seront sélectionnées pour le tirage au sort.
Date du tirage au sort : 20/09/2018 à 18h
Les gagnants seront prévenus par mail 🙂

Lots à gagner :

1er tirage : 2 tasses au choix de la gamme Bushi Drop
2eme tirage : 1 tasse au choix de la gamme Bushi Drop
3eme tirage : 1 bon d’achat à valoir sur le site Bushi Drop

DONNER MON AVIS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.