GalerieLifestyle

« À bout portant » : exposition autour du bijou contemporain à La Vitrine

0

L’Homme en Bleu a sorti son plus beau bleu de travail et lustré ses bottes pour se rendre à La Vitrine rue Raspail pour le vernissage de l’exposition « À bout portant » sur le bijou contemporain. 


Entre art et design, entre Bijou et sculpture 

L’exposition s’ouvre sur un texte écrit par Victor Dumiot spécialiste de Georges Bataille. Ce texte se veut comme une définition des contours de ce qu’est le bijou contemporain. 

«Mais à bout portant, les bijoux se révèlent : d’une part, dans la quête à bout de bras d’un artiste faiseur d’interrogations, dont les pièces forment des réponses jamais closes et, d’autre part, à travers l’intimité du porteur en proximité de son corps. Loin de n’être que de simples parures, ces bijoux habillent autant qu’ils mettent à nu : exposés, ils se découvrent. Situé à mi-chemin, le bijou contemporain circule sur cette frontière ductile qui sépare la sculpture du bijou.» 

À travers cette exposition, chacun des artistes y apporte une définition. Objet portable, petit objet précieux, chimères… 

En face, les oeuvres de Yao Tan et sur le coté droit l’oeuvre de Monika Brugger  Stichwunde, Geschenk der Näherin
Blessure, cadeau de la couturière

Cette exposition rassemble 7 artistes : Cécile Flory, Romain Jamet, Marie Caroline Locquet, Cécile Maes, Yao Tan, issus de l’atelier Pop bijou de l’école supérieur d’art de Limoges et deux de leurs professeurs orfèvres plasticiennes Monika Brugger et Terhi Tolvanen.

L’ENSA de Limoges est la seule École nationale de France à proposer un atelier bijou mélangeant toutes les années pour travailler sur cette question. 

Focus sur les oeuvres et les artistes 

L’Homme en Bleu a été surpris de la diversité des formes et des propositions faites par ses artistes. 

Voici un petit aperçu des pièces qu’il aurait bien aimé s’offrir. 

Cécile Flory

Cécile Flory explore à travers ses bijoux les champs esthétiques de l’art et plus particulièrement de la peinture et de ses picturalités.  Elle crée des tableaux reliefs où chacun des éléments conserve son caractère brut. Le bijou se perd et se révèle dans ses installations.

-Jam, Tableau-relief à toison, 2021 Ambre reconstitué, argent 
-Figure/les yeux clos,Tableau relief avec collier, 2022 Contreplaqué, plexiglass, aluminium, quartz, cuivre, polyester

Marie Caroline Loquet

Ses pièces cherchent une forme de rigidité face au corps. Minimal et monolithique. Pour elle, une pièce réussie est une pièce qui fonctionne indépendamment du corps, posé et porté.

Tour de cou, Collier, 2021 Hêtre, acier

Cécile Maes

Avec les différents portraits du Général Galviot, Cécile Maes travaille autour du crachat comme trace unique et intime.

« J’ai expérimenté de cracher dans de la cire encore liquide, les sécrétions, ce sont des portraits uniques à ceux qui en sont les auteurs. Piégé dans la cire, l’impact de mon crachat crée un motif. Je l’ai fondu en argent, renversant cette chose fluide, luisante et éphémère en quelque chose de palpable et inaltérable mais aussi unique car la pièce en cire ne peut être tirée qu’une fois. La transformation de ce crachat devient sol lunaire. »

 – Les différents portraits du général Glaviot Série de 7 médaillons, 2020
Argent

Deux évènements pour mieux découvrir l’exposition : 

18 juin 2022 14h-16h : A bout de souffle, avec l’artiste Cécile Maes pour découvrir le procédé de réalisation des pièces de la série du Général Glaviot. 

2 juillet 2022 14h30 : Visites commentées de l’exposition. 

Événements sans réservation.

Découvrir ou re-découvrir La Vitrine  

La Vitrine a fait peau neuve, un nouvel accueil, un nouveau mobilier, un espace où se poser, regarder des vidéos, tout cela conçu par l’artiste scénographe Jean-Pierre Uhlen (lui aussi issu des Beaux-arts de Limoges) et aussi une nouvelle hôtesse Anne Fleur service civique vous accueille du mercredi au samedi 14H30-18H30 pour découvrir cette exposition jusqu’au 19 juillet. 

Si tu veux soutenir le projet de La Vitrine qui est un projet associatif tenu par plusieurs artistes, tu peux dès maintenant devenir ami de La Vitrine et recevoir une très belle carte de membre, qui sont toutes des pièces uniques réalisées par une artiste.

Vue d’exposition des pièces de Yao Tan

Pour conclure, si tu n’y connais rien en bijou contemporain, et/ou que cet article a piqué ta curiosité, cours à La Vitrine voir cette exposition !

Infos pour s’y rendre

LAC&S-La Vitrine LiMOGES

4 rue Raspail 87000 Limoges

Du mercredi au samedi du 14H30 à 16H ou sur rendez vous

Entrée libre

lavitrine-lacs.org

[BON PLAN – TERMINE] 2*2 places pour des spectacles de Graines de Rue

Previous article

Tan Saigon : cuisine asiatique simple et savoureuse

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *