Les TopsPartenaire

Top 5 des parkings pour faire des drifts (feat. le Fopulaire)

    0

    Partenaire

    Le Fopulaire sur l‘Homme en Bleu

    Compte parodique d'information sur Facebook et Twitter, le Fopulaire nous régale au quotidien avec des vannes, montages et autres galéjades sur notre bon vieux Limoumou' (et bien plus encore)

    À quoi bon décrocher un CDI si on ne peut pas s’endetter sur 15 ans pour une grosse caisse ? À quoi bon avoir une grosse caisse qui fait « vroum-vroum » si on n’exploite pas tout ce qu’elle a sous le capot ?

    Même si le limougeaud n’a pas cette culture exacerbée du marcel et des calendriers Pirelli dans l’établi, il a tout aussi le droit à son petit terrain de jeu pour soulager ses pulsions névrotiques.

    Voici un nouveau top sensation, à l’instar du top des joggers COVID-19


    5 – Leclerc

    Point culte de rendez-vous pour les amateurs de V6 et d’huile chaude, le parking de Leclerc est le parfait lieu pour donner un bon coup d’embrayage entre les pilonnes en béton d’un plafond qui fait caisse de résonance.

    La fumée, les traces de pneus et le bruit sourd : le parfait combo pour envoyer du pâté à la débauche…


    Les + :

    • Le revêtement tout neuf
    • Le caisson de résonnance
    • L’autoroute à proximité pour prendre la poudre
      d’escampette

    Les – :

    • La fermeture de Leclerc
    • La proximité du bois d’Uzurat
    • La peinture au sol qui n’est pas de bonne
      qualité

    4. Les Casseaux

    Beaucoup de compétiteurs sur ce point de rdv.
    source : FranceBleu Limousin

    On change de revêtement et on va sur une surface poreuse moitié-terre, moitié-on-ne-sait-quoi.

    C’est the place to be pour adjoindre un bon nuage de poussière épais à un Long Slide ou un Power Over
    maîtrisé tout en douceur. Tout ça sous le regard ébahi de la 4 ème C du collège Pierre Donzelot qui sèche le cours de musique, le panard intégral.


    Les + :

    • Mac Do à portée de main
    • La poussière qui est le nec plus ultra du drift
    • La Vienne pour jeter ses pneus

    Les – :

    • Les collégiens qui viennent test avec leur
      scooteur pérave
    • Laver sa caisse de fond en comble
    • Le Cabaret d’hiver

    3. Blanqui

    Crisser des pneus sous la Mairie : Sah quel plaisir
    source photo : lepopulaire.fr

    Quoi de mieux que les dessous de fenêtre du maire pour faire crisser les pneus ?
    Pendant qu’Emile Lombertie et son second de cordée planchent sur les contours du budget 2021, c’est l’occasion de s’en donner à cœur joie à grands coups de wheelings et de gaz d’échappement qui embaument tout
    le quartier. Et s’il râle et menace d’appeler la police ?

    Bah tant pis, tu paies des impôts comme tout le monde.


    Les + :

    • Faire chier le maire
    • Faire chier son adjoint
    • Faire chier le maire et son adjoint

    Les – :

    • Se faire taser par la police municipale
    • Etre fiché S dans les 2 mois
    • Finir sa vie au trou

    2. Churchill

    Pour les plus audacieux, driftez juste en face de la Maison d’Arrêt
    source : effia.com

    C’est le parking du gratin par excellence. Là où on voit les vrais, la crème, les as du tirage de câble et des caissons de basse.

    Il se distingue par sa technicité, l’étroitesse de ses allées et ses épingles à 180 qui ne pardonnent pas. Ajouté un peu de piment avec le commico à 2 pas et on ne peut guère faire mieux pour s’envoyer une bonne dose d’adrénaline et affirmer sa virilité.


    Les + :

    • La technicité du parking
    • Le tribunal à 300 mètres pour se rendre plus
      rapidement à l’audience
    • Les voies de bus en sens inverse pour un ptit
      kiff

    Les – :

    • Carré VIP. Réservé aux meilleurs d’entre nous
    • Les enfants qui traversent sans regarder
    • La rangée 8 où il y a un nid de poule et un
      Chewing-gum

    1. Denis Dussoubs

    Ce n’est pas un parking mais comment passer outre dans ce classement des hauts-lieux des « y’en a sous le capot » ?

    L’emplacement coche toutes les cases, le Boulevard Victor Hugo qui le dessert l’est tout autant. Face à un public qui s’y prête et une formidable rampe de lancement, le tour est presque déjà joué. « Il n’y a plus qu’à » comme on dit dans le jargon. Toute la terrasse est aux aguets pour exploser. Éteins ta tire et mets les war’, mets les warnings !


    Les + :

    • Ambiance à guichets fermés, on joue à
      domicile
    • Une petite binouse chez Michard pour la
      route. Et un rot. Un gros rot.
    • Revoir ses camarades de 4 ème techno

    Les – :

    • Les feux rouges et la circulation
    • Les manifs intempestives de la CGT
    • Revoir son ex de CAP Esthétique


    Retrouvez toutes les galéjades du Fopulaire sur Facebook et surtout sur Twitter.

    *Article parodique

    Selim
    Co-fondateur et coordinateur de lhommeenbleu.fr. Explorateur des internets aux oreilles exigeantes sur tout ce qui touche aux musiques actuelles, il aime déambuler au cœur de la cité porcelainière ainsi que dévorer des cheese-naan.

    Conversation(s) avec : Laura Marquet, responsable du Collectif Solidaire Limoges

    Article précédent

    Conversation(s) : dans le monde musical et onirique d’Artuan de Lierrée

    Article suivant

    Commentaires

    Laisser une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *