Cette fois, pas de nouveauté comme dans nos derniers articles mais un test d’une adresse réputée à Limoges, la Table du Couvent.
Ouverte depuis 2012, ce restaurant propose une cuisine traditionnelle, orientée terroir limousin grâce à des producteurs locaux talentueux.
Le four ? C’est une énorme cheminée qui trône dans la deuxième salle du restaurant, qui donne un goût unique aux différents plats de la carte.


La viande limousine, la reine de la carte

La Table du Couvent n’est pas le coup d’essai de son créateur, Gilles Dudognon. Celui-ci gère depuis plus de 20 ans maintenant la Chapelle Saint Martin, Relais & Châteaux 4 étoiles sur la route de Nieul, et depuis plus récemment le “27”, rue Haute-Vienne à Limoges.

La cuisine est ici traditionnelle et préparée avec des produits frais et locaux, avec une grosse partie de la carte dédiée à la viande, Limousine évidemment !

table-couvent-vache-deco
L’autre reine du restaurant, une vache empaillée à échelle 1:1, que nous appellerons « Marguerite »

Parmi les entrées, l’assiette à partager à deux (ou plus) est un mélange de pépites locales, comme le jambon cul noir coupé à la demande ou la terrine du couvent, particulièrement réussie. Avec quelques légumes croq’sel pour alléger le tout, c’est parfait.

machine-decoupe-jambontable-couvent-plancha-entree
Dans les assiettes de LHEB, de l’andouillette cuite au feu de cheminée et un magret de canard cuit à la perfection, légèrement fumé.

table-couvent-andouillette-plat

table-couvent-magret-canardAvant d’aller cuire votre viande dans la cuisine ouverte ou à la cheminée, on vous montre la pièce choisie en gage de qualité. Bon, si tu n’es pas charcutier de métier, j’imagine que toi aussi, tu hocheras simplement la tête comme on fait habituellement avec le vin 😀

En accompagnement, une jardinière de légumes avec des haricots verts et des carottes tout juste croquants ainsi qu’un gratin dauphinois crémeux à souhait, servi dans une petite cocotte en fonte qui garde bien tout au chaud, à l’ancienne.

table-couvent-accompagnementsLes desserts sont tous de grands classiques de la gastronomie française ou limousine. La flognarde est là, à côté d’une terrine de pommes au caramel salé qui sent bon les goûters chez mamie.
On note parfois une touche d’originalité, comme avec cette crème brûlée à la chicorée mais l’idée est surtout de re-goûter avec nostalgie de bons desserts aux recettes ancestrales.

Un cadre exceptionnel

Le cadre est lui aussi exceptionnel, dans cet ancien couvent carmélite, un ordre monastique vieux du XIIe siècle. La décoration est épurée et peut paraître froide au premier abord.
Finalement, cela ne fait que préserver la beauté de ce bâtiment classé monument historique.

alcove-table-couventLes arches et les murs de pierre se suffisent à eux-même, et sont mis en valeur par des luminaires disposés avec soin. La cheminée achève une ambiance qui a un charme fou.

Le personnel est quant à lui agréable, présent sans être pressant, pour transformer son dîner ou déjeuner en vrai moment de pause.

Une bonne adresse, qui ne deviendra pas forcément votre cantine au vu des tarifs annoncés : la côte de boeuf commence un peu à piquer en affichant environ 100€, même si on ne doute pas que ce soit 1,3 kg de très bonne viande.

Si l’on veut se faire un petit plaisir, manger une viande limousine exceptionnelle et de bons plats aux recettes qui ont traversé les siècles dans un endroit classé, la Table du Couvent est la bonne adresse.


les-plus-les-moins-test-manger-lheb

Les + :

  • Le cadre et la sérénité
  • Des produits locaux de qualité.
  • Une originalité des cuissons avec le feu de cheminée
  • Une transparence sur les produits et leur préparation

Les – :

  • Service un peu long
  • Le rapport qualité / prix pas exceptionnel
  • Pas un resto’ pour les veggies

La Table du Couvent
15, rue neuve des carmes 87000 Limoges
http://www.latableducouvent.com
05 55 32 30 66

DONNER MON AVIS