#PHOTOSLes Tops

Retour Vers le Futur : 7 photos du passé de Beaublanc

    0

    L’Homme en Bleu est féru d’Histoire.

    Après t’avoir montré les facettes du passé de notre capitale Limousine,  notre cher baroudeur t’invite à découvrir les vestiges du temple Limougeaud.

    Non, nous ne parlons pas ici de la chapelle St-Martial ou bien de la franc-maçonnerie.

    Partons à la découvertes des prémices d’un lieu de légende, emblématique, que dis-je, incontournable : Le Stade de Beaublanc.

    terrain-vierge-beaublanc-limoges-csp

    1955 : Voici le terrain tenu par un maraîcher de Limoges. Difficile de croire aujourd’hui qu’il y a 60 ans, Beaublanc était un terrain cultivable.

     

     

    beaublanc-exterieur-limoges-basket-lheb

    1965 : Le terrain de Beaublanc était à l’époque uniquement en extérieur. Autant dire qu’on devait souvent s’y mouiller les chaussettes. Pas très ergonomique pour le jeu au ballon orange !

     

     

    beaublanc-construction-1-lheb-csp-basket beaublanc-construction-2-csp-basket-lheb

    1980-1981 : 15 ans plus tard et après un an de travaux acharnées, le stade de Beaublanc se dote de son chapeau en forme de semelle ! Jouer au sec et sur un parquet est enfin possible.

    beaublanc-construction-termine-csp-limoges-lheb

    Novembre 1981 : La construction du toit est achevée.

     

    basket-dunk-olides-lheb-csp-limoges

    Décembre 1983 : Match contre Banco di Roma, malgré un CSP au zénith de sa forme, ils ne peuvent empêcher la defaite lors de l’eurobasket ’83 (74-76). #ApolloFayeForever

     

    Un grand merci à Hugo les Bons tuyaux de l’émission radiophonique “Le Cercle” qui traite de l’actualité du CSP, tous les mardi de 18h à 19h sur la radio Beaub FM, et merci aux archives de la municipalité de Limoges qui conserve ces magnifiques clichés.

    + de photos (et un article passionnant) : ICI

    Selim
    Co-fondateur et coordinateur de lhommeenbleu.fr. Explorateur des internets aux oreilles exigeantes sur tout ce qui touche aux musiques actuelles, il aime déambuler au cœur de la cité porcelainière ainsi que dévorer des cheese-naan.

    Cap Horn : 1 an après.

    Article précédent

    [Bon Plan] Flash Deep : le come-back electro de la Z-Night (3*2 places à gagner)

    Article suivant

    Commentaires

    Laisser une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *