Curiosité(s)

Retour sur le premier tournoi national de Béhourd en terres Limousines

0

Sauf si tu vis dans une grotte, tu as sûrement dû voir que se tenait le 8 mars dernier le premier tournoi national de Béhourd organisé par l’association Béhourd Limousin à Saint-Genest-sur-Roselle.

Retour photos (et explicatif) de cet événement qui mêle sport, art martial et passion pour le monde médiéval
.


Quézako le Béhourd ?

Il s’agit d’une discipline sportive qui a émergé dans notre époque contemporaine en Europe de l’Est dans les années 90. Popularisée par les Russes, la discipline est maintenant pratiquée partout dans le monde et gagne en notoriété !

D’après notre bon vieil ami Wikipédia “Le terme béhourd viendrait du vieux français. On retrouve les termes « buhurt », « behour », « behourt », « bouhourt », « bouhordis » dans les textes anciens. Le préfixe « bé » rend transitif le verbe au suffixe « hourd », synonyme de « heurt » (du verbe heurter)

Ce sport de combat pratiqué en armure médiévale, adapté des pratiques guerrières et sportives médiévales, date du bas Moyen Âge. Harnachés d’armures reproduisant fidèlement les équipements portés par les chevaliers aux XIVe et XVe siècles, armes à la main – haches, masses d’armes, fauchon –sorte de sabre -ou épées d’acier à double tranchant -, les combattants s’affronteront en se portant des coups à pleine puissance.

Un sport réaliste qui réside sur la dextérité des combattants, mais aussi leurs constitutions. “En moyenne, les armures portées pèsent 30 kilos” nous indique Jean-Marie, membre actif de l’association Limousin Béhourd.

Le Béhourd peut se pratiquer en duel ou bien en équipes (3 vs 3; 5 vs 5 … et même jusqu’à 30 vs 30 !).
Et il est vrai que lorsque l’on est spectateur, on constate que ça castagne bien !

Match de 30 contre 30 opposant la France à la Serbie lors du Battle of the Nation 2019

Concernant les règles, c’est assez simple : Tous les coups sont permis pour faire tomber son adversaire, ce qui l’élimine du combat (hors coup à l’arrière des genoux ou coups d’estocs et autres spécificités à retrouver ICI).
L’équipe qui n’a plus qu’un combattant debout perd le round.

Les combats se déroulent sur deux rounds, voir 3 pour départager les belligérants en cas d’égalité.

Limousin Béhourd : “Pour la terre, par le fer !”

Mais revenons-en à notre événement !
Le dimanche 8 mars dernier au centre équestre de Saint-Genest-sur-Roselle se tenait le premier tournoi national de Béhourd en terres Limousines.

Une fierté pour l’association Limousin Béhourd, le seul club sportif de Béhourd en région, qui s’est démené pour nous proposer cet événement folklorique et spectaculaire.

Pour Benjamin Simons, Président de l’association Limousin Béhourd qui a débuté son existence en 2017, cette “discipline regroupe les passionnés d’Histoire médiévale et ceux qui souhaitent pratiquer un sport de combat.”

Benjamin Simons, Président de l’association Limousin Béhourd


Regroupant une trentaine d’adhérents, Limousin Béhourd
représente fièrement l’hermine Limousine en ayant déjà combattu dans de nombreuses compétitions nationales.

Le Béhourd à sa propre fédération sportive nationale, et nous sommes actuellement en milieu de tableau sur une vingtaine de clubs.” nous précise Benjamin.

Et pour la suite ?

On nous a glissé dans l’oreillette qu’un bel événement du même genre pourrait voir le jour à Limoges courant dernier trimestre 2020 afin d’ouvrir la discipline au plus de monde possible.

Affaire à suivre !


Vous pouvez suivre l’association Limousin Béhourd sur Facebook ou bien les voir guerroyer sur leur chaîne Youtube.

Selim
Co-fondateur et coordinateur de lhommeenbleu.fr. Explorateur des internets aux oreilles exigeantes sur tout ce qui touche aux musiques actuelles, il aime déambuler au cœur de la cité porcelainière ainsi que dévorer des cheese-naan.

Restaurant végétarien à Limoges : les adresses à ne pas manquer

Article précédent

Le Top des événements maintenus malgré le Coronavirus à Limoges

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *