GalerieLifestyle

Le Bocal : Galerie collective d’artisans-créateurs

    1

    Déjà 2 ans que Le Bocal a ouvert à Limoges, boulevard Louis Blanc… Il était temps que L’Homme en bleu vous raconte l’histoire de cette galerie de créateurs locaux !


    L’histoire d’une galerie partagée

    Décor mural poétique ou précieux, boucles d’oreilles chic ou choc, vase épuré ou ajouré, luminaire ou tasse… Chacun trouvera son bonheur dans cette galerie remplies de créations haut de gamme 100 % limoumou.

    Une aventure lancée par Lise Rhatonie, artiste émailleuse : « au départ, ce lieu était mon atelier-boutique, mais je voulais étoffer mes propositions, c’est comme cela que j’ai exposé une trentaine d’artistes. Mais du coup, étant devenue galeriste, j’avais de moins en moins de temps pour produire. » D’où l’idée de transformer ce lieu en une galerie partagée !

    Là, c’est Lise Rathonie dans la galerie Le Bocal

    C’est ainsi que l’idée d’un projet collectif germe avec quelques artisans qu’elle connaît bien. « Au départ, nous avons privilégié les porcelainiers et les émailleurs, puis nous nous sommes ouverts à d’autres techniques comme la plumasserie [l’art de travailler les plumes NDLR], la mosaïque… » constate Lise.

    Ils sont 10 artisans à gérer et animer ce lieu : Thierry Vandendriessche de Couleurs de plume, Moïna Courivaud de Tambour bazar, Michelle Combeau, Delphine Peytour Quendolo, Laura Capet Klere de LCK, Yaël Malignac et Guillaume Descoing de Passage Secret, Aurelie Vrignon de L’atelier du blanc, Patrick Rathonie de Kharto et Lise Rathonie.

    Ecrin raffiné pour collectif prolixe

    Travailler à plusieurs est un beau pari : agencement de la galerie, mise en place de la nouvelle vitrine tous les mois, accueil du public, organisation d’événements… tout est décidé collectivement. Les réunions mensuelles sont aussi l’occasion pour eux de se soutenir, de se conseiller et plus si affinités : certains développent des collab’ comme Lise et Moïna. Le plus difficile dans cette aventure ?

    Être capable de parler du travail des autres, mettre en valeur équitablement tous les créateurs. Mais le pari est réussi puisque, depuis qu’ils se sont associés, la clientèle du lieu a doublé.

    Sensible à la décoration, l’Homme en Bleu apprécie les créations présentées mais aussi le lieu en lui-même, écrin clair et graphique, avec parquet ancien, murs blancs, jaunes ou noirs, luminaires stylés, étagères en bois clair et coussins imprimés.

    Côté tarifs, il y a beaucoup de belles choses entre 100 et 200 €, mais ça peut monter, à plus de 1000 € pour des pièces d’exception. En attendant d’avoir le portefeuille d’un collectionneur, on peut venir pour offrir ou s’offrir des bijoux et petites pièces à moins de 50 €… ou juste pour le plaisir des yeux ! Par exemple lors d’une exposition d’un créateur invité.

    Après Laetitia Fortin (designer cuir) et Marie Mora (céramique), le Bocal invite en effet la sculptrice Lucette Brandy du 2 octobre au 10 novembre. Le Vernissage, c’est le 11 octobre à partir de 18h30 et ça s’annonce festif puisque la galerie va fêter ce soir-là ses 2 ans !

     


    Le Bocal
    19 BD LOUIS BLANC, 87000 Limoges.
    Tél. : 05 55 33 85 40
    Facebook
    Instagram

    Emmanuelle
    Journaliste et formatrice en communication, Emma arpente le Limousin des villes et des champs pour divers médias. Gourmande et passionnée de déco, elle déniche producteurs et créateurs talentueux.

    Francophonies #35 : Sélection subjective et non-exhaustive des représentations à ne pas louper !

    Article précédent

    LHEB Rencontre : Et Pourquoi Pas ? (et son risographe)

    Article suivant

    1 Commentaire

    1. Depuis le temps que je souhaitais exprimer une admiration quant à cette galerie et surtout aux merveilles d art qu elle propose.
      Rares sont les galeries aussi originales mais surtout proposant une diversité aussi remarquable.
      Comment font ils ces artistes pour conjuguer leur talent :, céramique, plume, émail…. l harmonie est parfaite,
      Accueil assorti à cet endroit incontournable , il contribue à l’embellissement de Limoges .
      Merci

    Laisser une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Connection / Inscription