Lifestyle

Les Halles de Limoges ré-ouvrent !

    1

    Paris a sa « grande » dame de fer, Limoges a sa « grosse » dame de fer : les Halles centrales.

    Après des années de complaintes des Limougeauds sur la fermeture du bâtiment (lheb a même entendu quelqu’un prononcer la phrase fatidique « depuis que je suis arrivé, ça a toujours été fermé »), voici les Halles de Limoges ré-ouvertes !


    L’inauguration des Halles centrales 2.0.

    Le samedi 16 novembre dans le froid et la pluie matinale, l’Homme en Bleu a enfourché sa bicyclette et pris son cabas direction l’inauguration des halles centrales 2.0.

    Notre dame de fer à nous a fait un ravalement de façade digne des plus grands chirurgiens esthétiques. Elle est rajeunie à l’extérieure (sa frise en porcelaine qui orne la façade a été nettoyée et en partie restaurée). Mais c’est sans aucun doute ses nombreuses évolutions internes qui ont marqué notre baroudeur urbain.

    On a regardé en haut, en bas, sur les côtés, on a humé, goûté et on vous dit ce qui a le plus retenu notre attention.

    Alors, quoi de nouveau dans les Halles de Limoges?

    Première chose, la disparition des portes et vitres très années 90 (comment ça les vagues bleues sur les vitres c’est plus tendance ?) pour un visuel plus simple et plus en harmonie avec le reste de la structure. Le limousin D.O.C. ne sera donc pas visuellement traumatisé en rentrant dans sa patrie. Il verra seulement bien mieux la structure interne du bâtiment et sa belle charpente de style Eiffel. Levez les yeux en entrant, on a vraiment la sensation de ne jamais l’avoir vue dans le passé.

    Après avoir été un peu perdu – les vieux repères physiques ont disparus – l’LHEB a décidé de faire un tour rapide des stands. Au passage, la circulation est nettement plus pratique que dans l’ancienne structure. Certes, pas le jour de l’inauguration où c’était la cohue mais bien plus le lendemain quand on est venu s’accorder un petit apéritif du dimanche midi, et on a l’impression que les allées sont plus vastes.

    Les Halles made in Limoumou

    C’est d’ailleurs aussi l’avis des quelques limougeauds (d’origine ou d’adoption) avec qui l’homme en bleu a taillé la bavette. Tous vantent le côté esthétique et lumineux des nouvelles halles. Les plus âgés d’entre eux nous ont parlé de la propreté et la modernité du lieu. C’est assez touchant si l’on pense qu’à la fin du XIXème siècle, c’est bien dans ce but qu’avaient été bâties les Halles centrales de la ville. Indissociable de son quartier, sa structure en fer a été symbole de modernité dans le quartier des bouchers à l’époque.

    Côté Limoumou Style ?

    Et le Limousin dans tout ça ? Eh bien on a vraiment l’impression d’être immergé au cœur de notre cher Limoumou et de ce qu’il offre de meilleur ! Entre le show-room – qui nous montre que la porcelaine de Limoges c’est aussi autre chose que la vieille théière de tata Jacqueline – et les produits locaux que l’on peut déguster, c’est à la fois une jolie présentation des productions régionales de toutes natures et un lieu où les limougeauds pourront déguster fièrement un beignet des Halles. Au passage, c’était un peu le mot de passe samedi matin. Nous avons nous même interrogé une petite mamie avec son cabas à roulette armée d’un beignet… pour devenir à notre tour l’objet de cette question existentielle : “mais où qui sont-ils donc les beignets ?”. (attention, cette formule n’a pas été validée par l’Académie française)

    Plus de circuit court ou de local et du bio pour tout ce qui est légumes et viande, les anciens commerçants ont répondu à l’appel et quelques stands de produits d’exception en plus. Mais c’est surtout les différents espaces de dégustation qui ont touché notre cœur et notre estomac. Manger dans des halles couvertes, sans pour autant avoir la surface de La Boqueria à Barcelone, ça fait tout de même partie des petits plaisirs de la vie. Surtout qu’à partir du jeudi, les halles sont désormais ouvertes jusqu’à 15h… de quoi prolonger un peu l’apéritif du samedi midi*. Le « Ventre de Limoges » a aussi du cœur et ça se ressent !

    Votre pâté de pommes de terre, avec ou sans patates?

    Où manger dans les Halles de Limoges ?

    Partout pardi ! Et c’est presque vrai. Entre le comptoir central qui est clairement conçu pour avec les tables adjacentes le choix est vaste. Des fruits de mer et des huîtres, charcuteries et fromages en tout genre, des abats cuisinés, du pain bio, du foie gras, du pâté de pommes de terre (bah oui, c’était un peu obligatoire), de la cuisine vietnamienne, YOU NAME IT !

    Après ce premier tour d’horizon, ce plein de lumière, de “manger” et de convivialité, on espère que les stands resteront ouverts toute la semaine. Histoire d’éviter le côté un peu mélancolique des anciennes halles par le passé certains jours. Même si la suppression des murs entre chaque commerçant change grandement la donne… à voir dans le temps donc.


    Horaires et infos pratiques :
    Place de la Motte – LIMOGES
    Ouvertes du mardi au mercredi de 7h00 à 14h00 et jusqu’à 15h00 du jeudi au dimanche • Fermées le lundi.

    *avec modération et d’autres amis bien évidemment.

    La Gabie
    Plus à même d'empoigner une fourchette que le guidon d'une bicyclette, elle adore le Limoumou, les Lolcats et les massepains de St-Léo... Elle déteste la guerre et les gens qui disent "clafoutis aux pommes".

      Conversation(s) avec : Julien & Thomas des “Rockeurs ont du Cœur”

      Article précédent

      S.P.A 87 : ils n’attendent que vous !

      Article suivant

      1 Commentaire

      1. D’origine limougeaude, j’ai quitté Limoges il y a bien longtemps (en 1948 si je me souviens bien), mais ma famille y vit encore et je vais tous les ans la visiter et profiter de cette très belle vile. Je suis très contente de cette réhabilitation des Halles où je venais de temps en temps (nous n’avions pas tellement d’argent !). J’aime cette ville et ma famille avec laquelle je n’ai pas beaucoup vécu (c’était la guerre, j’étais malade) et j’y viens tous les ans. Merci de cette annonce. J’ai hâte de revenir dans ma ville natale.

      Laisser une réponse

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *