Escrocs est un nouveau restaurant situé rue Haute-Vienne à Limoges. Le pari gastronomique de la joyeuse équipe : proposer des croque-monsieurs originaux avec des produits locaux de qualité.


Les bandits du croque-monsieur se sont installés rue Haute-Vienne. Voilà plusieurs semaines que l’Homme en Bleu voulait tester ce nouveau restaurant et après deux tentatives vaines – du fait de la longueeeeee file d’attente qu’il fallait surmonter, l’Homme en bleu n’étant pas patient -, nous avons enfin pu croquer dans du croque légèrement croquant de façon totalement croquignolesque. C’était plutôt cool.

Le menu Tueur est proposé au prix de 11,50 euros. Haché de bœuf, cantal, crème au poivre, échalotes et champignons. Miam.
Le menu Tueur est proposé au prix de 11,50 euros. Haché de bœuf, cantal, crème au poivre, échalotes et champignons. Miam.

Escrocs est tenu par Franck Lagorce, chef cuisinier qui, après quatre années passées à Paris dans un restaurant étoilé, est revenu en Limoumou pour lancer sa propre affaire. L’idée de base : revisiter le croque-monsieur pour proposer des recettes originales et gourmandes en prenant soin à sélectionner des produits locaux de qualité.

Le cornet de frittes maison !
Le cornet de frittes maison !
La soupe maison !
La soupe maison !

Chaque matin, les croques sont préparés avec des produits frais qui sont ramenés du marché et qui sont principalement issus de producteurs locaux. On pense notamment à la viande qui est made in Limousin. Les frites, soupes, salades, desserts et boissons fraîches sont faits maison.

On peut déguster son croque avec des couverts en bois ou avec ses mains. Ici, le Tordu déguste.

Ici, on passe commande au comptoir – il faut donner son prénom pour que le commande arrive à bonne destination -, on s’installe à une table et on attend tout simplement sa commande. Avec une soixantaine de couverts, le restaurant est bâti tout en longueur. Il y a deux salles, la grande salle avec son immense table en bois et ses airs de cantine et une petite salle en hauteur qui est un peu plus calme et poseyy.

Le lieu est joliment aménagé dans un style moderne et industriel : du bois un peu brut, des chaises en métal et du carrelage foncé sur le sol. Deux couleurs dominent les lieux : le blanc et le noir, ce qui donne un petit coté classe et épuré. Et puisqu’on parle du style, on aime vraiment le carrelage mural tout blanc qui habille les cuisines et qui semble avoir été volé dans le métro de Paris. Bandits va !

La petite salle du fond – qui donne sur la salle principale – est plus calme avec ses petites banquettes confortables.

S’agissant des recettes de croques, il y en a pour tous les goûts. Avec ou sans viande, avec ou sans fromage,  plutôt sucré, plutôt salé, à ce jour, le restaurant propose 8 croque-monsieurs avec une forte identité  culinaire. Chaque recette est associée à un pain de mie particulier (pain complet, pain aux céréales, pain à l’encre de seiche, etc.) et ça, c’est plutôt cool. À noter, le croque du marché qui évoluera au fil des saisons et en fonction des produits ramenés du marché.

La formule déjeuner entre 10,50 et 12,50 euros

  • Un croque-monsieur
  • Des légumes (frites, salade ou soupe du jour)
  • Une boisson fraîche (citronnade, thé glacée, bière, etc.)

La formule du soir à 10 euros

  • 3 croque-monsieurs au choix à partager

les-plus-les-moins-test-manger-lheb

Les + :

  • Des produits locaux de qualité.
  • Les recettes de croque-monsieurs vraiment réussies !
  • Une service agréable, une équipe souriante.
  • Les boissons faites maison vraiment réussies ! (big up à la citronnade)
  • Une salle bien aménagée et une ambiance sympathique.
  • Un service très rapide… une fois la commande effectuée.

Les – :

  • Les couverts en bois ! (c’est beau mais ça râpe un peu la langue)
  • La taille des croques-monsieur. Les gros mangeurs resteront sur leur faim.
  • Le rapport quantité / prix pas folichon.
  • L’odeur de friture qui tend à s’imprégner sur les vêtements.

Attention ! À l’heure où l’Homme en bleu écrit ces lignes, les équipes d’Escrocs sont encore en période de « rodage ». Ils testent leurs recettes, l’aménagement des salles n’est pas encore totalement terminé et les formules sont susceptibles d’évoluer. L’équipe d’Escrocs mise sur le retour de ses premiers clients pour peaufiner son concept et ses recettes donc n’hésitez pas à soumettre vos idées via leur site internet.

DONNER MON AVIS