Conversation(s)

Conversation(s) avec : Laurence Lavollée, artiste céramiste

    0

    Née à Rennes (bien loin de notre contrée limousine…) Laurence Lavollée démarre des études générales en région parisienne jusqu’à ses dix-huit ans, avant d’intégrer l’ENSA de Limoges, puis plus tard un BTS Créateur Modeleur en alternance où elle apprend à travailler la céramique.

    Ce n’est qu’en 2015 qu’elle décide de reprendre ses projets artistiques et d’intégrer par la même occasion Esprit Porcelaine, un collectif de créateurs céramistes. En 2016, elle remporte le 1er prix du Concours International de création en porcelaine organisé par la ville de Limoges avec sa création “La Précieuse” en exposition permanente à la mairie de Limoges.

    Alors, pour les plus curieux d’entre vous (et vous êtes nombreux), l’Homme en Bleu est parti à la rencontre de cette artiste aux créations délicates…


    Bonjour Laurence ! Pourrais-tu nous décrire ton style / ton art?

    Je travaille la porcelaine. J’essaye de la travailler d’une façon assez inattendue, l’amener vers des formes souples, sous forme de trompe l’œil parfois, pour piéger la personne qui regarde et la faire se questionner sur le matériau et généralement les gens sont surpris d’apprendre que c’est de la porcelaine. C’est ce premier regard là, ce regard interrogateur qui m’intéresse et que je veux capter.

    Alors justement, pourquoi avoir choisi la céramique?

    Mes inspirations artistiques sont multisupports. Mais c’est dans ce matériau là que je m’amuse le plus. Jouer avec cette douceur et cette souplesse dans les formes alors qu’à contrario le matériau est extrêmement dur.

    Des artistes t’ont inspirés à suivre ce chemin de la céramique?

    Je n’en suis pas qui sont particulièrement spécialisés dans la céramique, mais plutôt dans d’autres domaines. Pour le corset, je me suis inspirée de ce qui se faisait dans la mode : Jean Paul Gauthier, les robes de madame Grès…

    Justement, ce corset est la création que tu as imaginé pour le concours international de création en porcelaine (organisé par la ville de Limoges) que tu as remporté pour la saison 2015-2016. Comment as-tu imaginé cette pièce?

    Le sujet du concours était la mode. Puis il y avait des contraintes de taille avec un maximum d’encombrement et je voulais rester dans l’échelle 1, c’est pour cela que j’ai choisi de réaliser un corset. Ensuite, j’ai regardé ce qui se faisait dans la mode, je me suis renseignée sur les jeux de drapés, je suis partie de croquis, de recherches, puis des essais de matières.

    Combien de temps cela prend-t’il de créer une telle œuvre?

    Il m’a fallut environ 1 an pour le corset “La Précieuse”.

    Comment ça se passe pour la partie création?

    Je fais tout moi-même. Je dessine tout, puis je réalise mes œuvres à la manufacture de porcelaine LS Art Et Création à Saint-Yrieix-la-Perche, qui m’accueille en tant que résidente. J’ai à disposition le matériel, la barbotine de porcelaine, les fours…

    As-tu un rêve, un projet en tant qu’artiste que tu aimerais réaliser?

    J’ai plusieurs idées, oui. Mais je viens à peine de terminer un projet (celui de la robe, conçue spécialement pour le prix Liliane Bettencourt), je suis encore entre deux phases.

    Et pour terminer, qu’est-ce que l’Homme en Bleu peut te souhaiter pour la suite?

    Pleins de belles expositions !

    Pour retrouver les œuvres de Laurence Lavollée, rendez-vous à la galerie d’arts “Les comptoirs des savoirs-faire”, 15 boulevard Louis Blanc à Limoges.

    https://www.laurencelavollee.com

    Crédits photos : Laurence Lavollée

    Marine B
    Adepte de cinéma et de gastronomie, cette énième Marine aime se balader dans les contrées limousines et tout prendre en photo.

      Le Cabaret d’Hiver 2019 : Bienvenue au Room Barouf

      Article précédent

      Virée dans le monde occitan : la librarià occitana

      Article suivant

      Commentaires

      Laisser une réponse

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *