RestaurantResto - Bars

“Bao” à Limoges : des spécialités asiatiques à dévorer en urgence !

0

Il y a du nouveau rue Othon Péconnet ! L’Homme en bleu est passé devant presque tous les jours, il a vu les travaux et du coup, à peine ouvert, déjà testé ! Quoi ? Bao, bien sûr, le nouveau restaurant de cuisine asiatique qui a ouvert à Limoges.

Menu gua bao chez Bao à Limoges avec des frites
Un plat bien gourmand avec deux bao et des frites (l’option salade est possible) ;-)

L’Homme en Bleu sait déjà que tu es en train de torturer tes méninges pour trouver de quelle rue il s’agit… c’est la rue qui va de Place d’Aine à Place de la Motte pardi !

A la place de feu Le Metropolitain, a ouvert depuis quelques mois Bao, un petit restaurant de cuisine asiatique avec une carte aussi délicieuse que variée et notamment de la rôtisserie à la mode chinoise.

“Bao”, késako ?

Le bao ou baozi, c’est un petit pain brioché farci et cuit à la vapeur. Originaire de Chine, c’est à la fois un plat recherché quand il est dans ses versions les plus petites et raffinées, mais aussi un plat très populaire quand il est plus gros (et plus rassasiant).

Désormais, et pour les Limougeauds, Bao, c’est aussi le nom de ce nouveau restaurant qui risque fort de devenir ta cantine.

Chez Bao, il y a une petite sélection sympa puisqu’au-delà du bánh bao (le bao traditionnel du sud de la Chine ainsi que du Vietnam), tu peux aussi déguster le bao teriyaki, celui au curry ou celui végétarien (qui est même végétalien en réalité).

Et comme avec la pâte du bao, on fait plein de trucs, du coup, chez Bao, tu trouves aussi des gua bao 😉 c’est-à-dire des petits pains cuits à la vapeur mais coupés en deux et farcis seulement après. L’Homme en Bleu a une passion tout à fait assumée pour le gua bao au poulet croustillant… aussi bon que light (non, pas light, mais bon).

D’une manière générale (oui, parce que l’Homme en Bleu a testé plusieurs fois des plats différents ^^) les plats sont délicieux et surtout, on sent bien le goût des différents produits qui sont de bonne qualité. Oui, parce que l’Homme en Bleu n’aime pas quand les plats sont noyés sous de la sauce indus et du coup bah là, il est content !

Un bubble tea pour faire salon

Autre petit plus du lieu : il fait aussi salon de thé en fin d’après-midi. Tu trouveras une jolie sélection de pâtisseries d’inspiration plus japonaise, mais tout aussi bonnes ! Elles font aussi bien sûr office de dessert pour les gros gourmands qui prendront des menus (c’est pas la peine de vous cacher, l’Homme en Bleu vous voit !)

Tout le reste de la journée, tu peux tabler sur des bubble teas (le brown sugar a visiblement conquis quelques palais) qui sont pensés pour être transportables et transportés.

Une déco toute chou !

De jolies couleurs pastels, une lumière douce et des chats porte-bonheur… l’ambiance que tu retrouves ici est à la fois moderne, asiatique et super mignonne. Cela fait de ce petit restaurant un coin à l’atmosphère chaleureuse et conviviale.

L’Homme en Bleu voue un amour sans limite aux deux petites sculptures en forme de bao qui décorent le comptoir. Il a juste envie de les serrer dans ses bras (mais en fait non, il ne faut pas, ça casse).


BAO
6 rue Othon Péconnet
05 55 44 93 64
Du mercredi au samedi, de 11h à 22h

Les + :
  • Une carte avec des plats rares à Limoges
  • Les assiettes copieuses
  • Les gua bao que l'Homme en Bleu aime d'amour !
Les - :
  • L'endroit est tout petit
  • L'Homme en Bleu aimerait que la farce des bao soit plus présente
La Gabie
Plus à même d'empoigner une fourchette que le guidon d'une bicyclette, elle adore le Limoumou, les Lolcats et les massepains de St-Léo... Elle déteste la guerre et les gens qui disent "clafoutis aux pommes".

    Conversation(s) avec : Antoine Binet, alias Briquefan

    Article précédent

    LHEB Podcast #3 – Alexandra Debeaulieu du Théâtre de L’Union

    Article suivant

    Commentaires

    Laisser une réponse

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *