La rue Charles Michels traîne une réputation sulfureuse et porte un surnom évocateur : « la rue de la soif » limougeaude. Mais l’Homme en Bleu ne s’y laisse pas prendre !

Depuis sa transformation en zone piétonne, cette rue historique est davantage l’endroit pour manger dans de petits restos sympas, voir de se poser en terrasse quand les beaux jours reviennent.

C’est dans cette optique que votre serviteur est allé tester La Timbale !

La Timbale, une cuisine simple et inventive

Comme son nom l’indique, la spécialité de la maison est de cuisiner dans des timbales. Le principe ? Une viande souvent en sauce cuisinée et servie en sortie du four dans une timbale aux bords relevés.

Le cuistot réadapte simplement un procédé qui nous vient de Milan, mais ne se limite pas à un gratin de macaronis comme la traditionnelle timbale milanaise. Ici au contraire, tout y passe !

Les classiques entrées trouvent un nouveau souffle grâce à l’inspiration du chef. Comme cela faisait longtemps qu’il n’en avait pas mangé, l’Homme en Bleu a opté pour l’aumônière d’écrevisses, cuite avec sa truite et une délicieuse fondue de poireaux. Un plat presque diététique pour rester alerte sur les pédales.

aumoniere-ecrevisse-truite-poireau-fondue
L’aumonière d’écrevisses

Son amie pencha pour le feuilleté d’escargots à la crème d’ail, qui reste une sauce très légère pour garder une haleine un tant soit peu correcte : pratique pour un date (ou pour éviter de faire fuir ses voisins à une séance de ciné).

Feuillete-escargots-creme-ail-resto-timbale-limoges
Le feuilleté d’escargots

La tournure originale du lieu suit son cours avec les plats de résistance. Entre la timbale de loup de mer à la crème d’asperges et les tendrons de veau aux pommes grenailles et poêlée de légumes, le rapport qualité prix est excellent.

Loup-mer-creme-asperge-timbale-limoges
Timbale de loup de mer à la crème d’asperges

 

Tendron-veau-pomme-grenaille-timbale-limoges
Timbale de tendrons de veau et pommes grenailles

 

 Un restaurant accessible à tout point de vue

Ce qui est séduisant dans ce petit restaurant de la rue de la soif bouffe, c’est sa dimension humaine.

La salle, qui ne paie pas de mine avec sa décoration classique et sans fioritures, doit à vue d’œil pouvoir contenir une quarantaine de couverts. Si tu veux manger avec un groupe de plus de 3 personnes et ne pas te retrouver à manger dans une mauvaise crêperie de la même rue, pense à réserver 😉

Un chef et une serveuse suffisent à assurer un service de qualité, rapide, efficace et avec le sourire en prime. Que demander de mieux ?

interieur-resto-la-timbale

Il te faut juste savoir que tu auras peu de chances de rencontrer toutes les assiettes prises en photo dans cet article, car le menu change très régulièrement. Au premier abord tu trouveras que la carte n’est pas assez diversifiée mais comme un roulement se fait au gré des arrivages, la découverte est tout de même permanente !

La Timbale

18 Rue Charles Michels, 87000 Limoges / 05 55 34 64 36

Formule « Entrée – Plat – dessert » : entre 20 et 30€, midi ET soir

DONNER MON AVIS