Bon PlanCinémaSorties

Soirée “Kings of Geeks” par Décalciné le 3 février à l’espace Noriac

0

Coupes mulets, lunettes à grosses montures, vêtements multicolores fluorescents et musique électronique : non, ce n’est pas une soirée Fashion Week London mais bien une plongée dans l’univers geek des années 80.
Entre Kung Fury, un pastiche des vieilles séries TV extravagantes de l’époque ou “King of Kong”, un documentaire de génie sur le féroce monde de l’arcade compétitive, la soirée Kings of Geek de l’association Décalciné promet d’être cool.

Pour t’aider à te plonger dans les eighties, tu pourras tester des consoles d’époque avant les projections :
2 Super Nes (avec Mario Kart, Kick Off et Super Mario 1 & 3) 1 MegaDrive  (avec Street Fighter), en partie grâce au soutien de Newjabes (tu sais, les mecs qui vont lancer un bar “geek” à Limoges)

[19h30] Kung Fury : Hitler, Velocirapors lasers et David Hasselhoff

Meilleur flic de Miami et adepte des arts martiaux, Kung Fury décide de voyager dans le temps depuis les années 80 jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Son objectif : tuer Adolf Hitler, alias “Kung Führer”, et devenir l’élu du Kung Fu. Un problème technique va le conduire jusqu’à l’époque Viking et ses fameux velociraptors lasers.

Ce court-métrage de 30 min, parodie de série Z des années 80, connait un succès immédiat sur Kickstarter, la plateforme de financement collaborative. L’objectif de 200 000$ sera vite dépassé pour atteindre plus de 630 000$ de dons.

Les raisons de ce succès ?

(Presque) tout est là : le flic rebelle, les vannes à trois ronds, les scènes d’action épiquement débiles, les effets spéciaux d’époque (avec la teinte bleutée de mauvaise incrustation qui va bien), du synthé, David Hasselhoff, du nazi, un Power Glove, des dinosaures, un type qui ressemble à Günther, et une palanquée d’autres personnages de haute volée.
Même les effets d’usure des VHS sont là, pour un plaisir régressif complet.

[20h] King of kongs, le documentaire qui dépasse la fiction

Un professeur de sciences d’école primaire et un nabab de la sauce se disputent le record mondial du Guiness Book à Donkey Kong, le classique du jeu vidéo en arcade. Steve et Billy se livrent un duel sans merci pour savoir qui pourra être sacré le King of Kong.

Premier long métrage de l’hilarant Seth Gordon responsable, entre autres, de “Comment tuer son Boss” avec Jason Bateman, Colin Farell, Kevin Spacey et Jennifer Aniston; ce documentaire met en scène des personnages si hauts en couleur qu’on aurait du mal à se dire qu’ils existent vraiment.

Plutôt que d’aller plus loin, l’Homme en Bleu t’ordonne de regarder l’avis de Karim Debbache, le critique ciné le plus cool du moment.


Infos pratiques

Espace Noriac // 03.02.2016
Tarifs: 5€ Plein tarif / 4€ Adhérents

Bar et petite restauration sur place à partir de 18h00
Début de la projection à 19h30

Renseignements et réservations :
decal-cine@laposte.net
06.78.86.61.03
www.decalcine.tumblr.com

L’évènement facebook : https://www.facebook.com/events/1669748653279757/

Nouben
Dresseur d'ordinateurs et gastronome locavore. Co-fondateur de lhommeenbleu.fr et de l'internet en général.

Therapy? en concert avec Flesh Roxon et Brooklyn Syndrome le 31 janvier

Article précédent

[Sport] 2 x 2 places pour le match USAL – Libourne dimanche 24 janvier.

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *