Conversation(s)

Conversation(s) avec Mélanie : infirmière à la maison du don de Limoges

0

Tu connais L’Homme en Bleu, c’est un gars à la cool, à l’affût des bons plans et qui sait profiter de la vie. Mais sous ses airs de bad boy se cache un homme de cœur, sensible aux initiatives engagées qui peuvent aider. Aujourd’hui il a envie de partager avec toi une cause qui lui est chère : le don de sang. Visite de la maison du don de Limoges.

LHEB : Bonjour Mélanie, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Mélanie : Je suis infirmière à la maison du don de Limoges depuis 3 ans et demi. J’ai commencé à travailler ici un peu par hasard, en effectuant un remplacement. J’ai été très sensible au message véhiculé alors je suis restée !

Le don de sang c’est un don de soi !


LHEB : Quel est ton quotidien à la maison du don ?

Mélanie : Le travail est très diversifié : il ne s’agit pas que d’une piqûre ! Il y a bien sûr les prélèvements mais j’effectue aussi les entretiens pré-don. On s’occupe aussi de la surveillance et de l’accompagnement des donneurs.

Deux infirmières de la maison du don de Limoges

Les donneurs sont bien accompagnés, et avec le sourire !

Certains jours, je travaille à la maison du don de Limoges, alors que d’autres je suis en collecte mobile sur la Haute-Vienne ou en Creuse.

LHEB : Concrètement, que se passe-t-il à la maison du don ?

Mélanie : Alors il y a beaucoup de choses ! Le plus évident c’est les dons : il en existe trois types.

Le plus connu, c’est le don de sang qu’on appelle don de sang total. On transfuse des personnes ayant eu de grosses hémorragies suite à un accident de la route par exemple, ou à des personnes atteintes de maladies comme la drépanocytose. 

Le deuxième type de prélèvement c’est le plasma. On parle de don en aphérèse : une machine vient “séparer les cellules”. Le plasma va ensuite servir à soigner les grands brûlés, les hémophiles ou à réaliser des médicaments dérivés du plasma des donneurs.

Et enfin il y a le don de plaquettes, en aphérèse lui aussi, qui sert pour des patients avec de très forts saignements ou encore des personnes atteintes de cancers, de leucémie ou de maladies auto-immunes.

Salle de prélèvement de la maison du don de Limoges.

Le terrain de jeu de Mélanie, la salle de prélèvement !

Après le prélèvement il faut qualifier le don c’est-à-dire vérifier l’absence de virus pour être sûr que le sang, le plasma ou les plaquettes puissent être transfusés. Le sang n’est jamais transfusé directement ! Puis vient la distribution et enfin la transfusion.

Il y a aussi une activité thérapeutique c’est à dire que nous recevons des patients pour des échanges cellulaires, des saignées ou des prélèvements de cellules souches !

LHEB : Il faut beaucoup de donneurs ?

Mélanie : Oui ! En France c’est 10 000 dons qui sont nécessaires chaque jour.

En Limousin on a besoin de 800 donneurs par semaine pour soigner les malades et sauver des vies.

L’épidemie COVID a un gros impact, surtout sur les collectes mobiles qui ne peuvent pas toutes se dérouler. Pourtant on a toujours besoin d’autant de dons. On a mis en place une distanciation et le port du masque est obligatoire pour que les donneurs puissent venir en toute sécurité.

LHEB : Qui peut venir donner ?

Mélanie : Tout le monde ou presque ! Il suffit d’avoir plus de 18 ans, d’être en bonne santé et de peser plus de 50kg.

Aujourd’hui seuls 4 à 5% de la population qui pourrait donner le fait alors que si tout le monde venait, on pourrait se dire qu’un prélèvement par an et par personne suffirait !


LHEB [Questions bonus à un gentil donneur aka GD] :
Bonjour GD, depuis combien de temps viens-tu à la maison du don ?

GD : J’ai commencé à donner à 18 ans donc depuis longtemps (rires) ! Ça fait maintenant 4 ans que je viens à la maison du don pour donner mes plaquettes environ une fois par mois.

Donneurs à la maison du don de Limoges.

LHEB : Quelle est le sens de ta démarche ?

GD : C’est ma façon à moi d’aider. Tout le monde peut avoir besoin d’une transfusion dans sa vie. Aujourd’hui j’aide des gens que je ne connais pas, mais demain quelqu’un pourrait sauver un membre de ma famille, ou même moi, grâce à son don. Ça ne me coûte rien à part un peu de temps allongé à lire un livre alors tant que je peux, je le fais !


Alors, motivé pour donner ? 
Pour savoir où et quand donner c’est par ici et pour prendre rendez-vous, c’est par là !
Envie d’organiser une collecte sur ton lieu de travail ? Contacte Colette Dupic de notre part au 05 55 33 09 03 / 06 86 67 15 41


Et si tu as un peu peur des aiguilles, L’Homme en Bleu se porte volontaire pour venir te tenir la main tout au long du don ;)


Maison du don de Limoges
98 rue Charles le Gendre
87039 Limoges
Site 
Don de sang : mardi, mercredi et vendredi : de 8h30 à 16h - Jeudi : de 10h à 16h
Don de plasma et plaquettes : du lundi au samedi. 
Marine C.
Un livre à la main et des gommettes dans l'autre, Marine aime découvrir de nouvelles expos et la crème brûlée.

    Uniqua Limoges : La basket engagée et personnalisable à l’infini !

    Article précédent

    Limoges : le costume du médecin de peste expérimenté

    Article suivant

    Commentaires

    Laisser une réponse

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *