Conversation(s)

Conversation avec : Grand Ciel

    0

    Tu le sais, L’Homme en Bleu est un grand aficionados de musique. T’as eu l’occasion de le voir grâce aux nombreux bons plans concerts que l’on te propose avec les copains de la Federation Hiero ou encore d’Horizons Croisés.

    Et justement, lors d’un concert, l’ancêtre à bicyclette a eu l’occasion de rencontrer l’homme derrière la première partie du concert de A place to bury strangers. C’est un artiste régional aux multiples facettes qui se nomme Grand Ciel.

    Posé autour d’un café une bière fraîche, l’Homme en Bleu a voulu en savoir plus.

    grand-ciel-couv-lheb-limoges

    “Jean-Cédric aka Grand Ciel”

    LHEB : Salut Grand Ciel, est-ce que tu peux
    nous présenter ton projet ?

    Grand Ciel : Salut LHEB, alors pour ma part ça fait longtemps que j’ai voulu monter un projet qui intègre de l’acoustique, avec également des claviers et surtout proposer une musique plutôt lente et contemplative en opposition avec la musique d’aujourd’hui. Ma volonté est de proposer des sonorités à contre-courant de ce qui ce que l’on nous propose d’habitude… Une musique qui peut s’écouter pour se poser, une musique que l’on peut écouter en faisant autre chose, bref de la musique dans laquelle on se sent bien.

    LHEB : D’après moi, si l’on devait étiqueter ton style, je dirais que tu officies pour les écuries dream pop/ambient, c’est juste ?

    GC : En fait t’as tout compris c’est ça qu’il y a derrière ! (rires), Grand Ciel c’est mon côté dream pop purement assumé !

    LHEB : Ça fait combien de temps que le projet existe ?

    GC : Ça fait quelques mois, depuis janvier 2016. J’ai accumulé l’an dernier quelques compositions que j’ai faites dans ma chambre, (ndlr : en parallèle de ses autres projets musicaux) et j’ai l’habitude pour l’instant de les jouer pour moi. Faire la première partie de A place to bury strangers, ça a été l’occasion de tester dans la salle comment le public allait réagir.

    LHEB : Alors tu as d’autres projets musicaux, Parqks et Kerity tu peux nous en parler ?

    parqks-groupe-musique-limoges

    GC : J’ai fait mes armes dans la musique électronique expérimentale avec Kerity, et peu après ce premier projet, j’ai rencontré des musiciens pour monter Parqks, un projet post-rock.
    Ça me permet de pouvoir exprimer les différentes facettes de ma personnalité musicale.

    LHEB : Du coup avec tous ces groupes, tu préfères quoi, la jouer solo ou en groupe ?

    GC : C’est une question difficile, les deux formats ont leurs avantages et inconvénients, que ce soit pour le travail de composition où le fait d’avoir un groupe te permet de développer un univers que tu n’aurais pas forcément pu concevoir seul, mais de l’autre côté il y a aussi une certaine frustration en groupe car chaque individu ne peut pas avoir la possibilité d’exprimer à 100% ses “idées”. Mais le collectif permet de faire des choses plus grandes, ça c’est certain.
    Dans tous les cas, je pense que c’est important pour chaque musicien d’avoir son projet à lui afin de s’exprimer totalement.

    grand-ciel-limoges-concert-lennon-lheb

    12885995_1037361109654044_7912899875047763521_o

     

    LHEB : Et pourquoi pas fusionner ces trois projets en un ? Car malgré le fait que ces groupes ne se classent pas dans le même registre, on retrouve tout de même une même ligne directrice dans la façon de composer, d’amener les nappes d’instrumentations, le cheminement des morceaux…

    GC : De faire ça un jour serait énorme, c’est vrai que ce serait cool de créer une synergie avec d’autres personnes qui pourraient m’assister sur la composition des percu’,  (ndlr : la batterie), les lignes de basse… En résumé que les morceaux prennent vie avec d’autres musiciens, ce qui aujourd’hui n’est pas possible sur le projet Grand Ciel.

    Mais en tout cas tu as raison, les 3 projets ont des points communs, ça doit être ma marque de fabrique, notamment vu que je participe à la composition dans les 3.

    LHEB : Ton top 3 des titres que tu écoutes en boucle en ce moment ?

    GC : Alors, en ce moment j’écoute des choses qui n’ont rien à voir avec la folk ou la dream pop (rires).
    Tout d’abord il y a MMOTHS, qui nous propose un univers tres ambient et tres émotionnel.

    Ensuite, le nouveau projet de Nils Frahm qui se nomme Nonkeen, une musique électronique créée par une team de jazzeux, qui a un côté très acoustique dedans, où l’on entend bien les instruments, ceux vers quoi je suis vraiment attiré ces derniers temps.

    Et pour terminer, mon dernier coup de coeur c’est Mamiffer, quelque chose de néo-classique très ambient. L’album va bientôt sortir d’ailleurs !

     

    LHEB : J’ai enquêté sur les internets et je n’ai pas encore trouvé de tes productions sur un soundcloud ou bandcamp, un album/ep en vue ?

    GC : Oui c’est prévu pour fin mars/début avril.

    LHEB : Pour terminer, si tu pouvais choisir le groupe pour qui tu ferais ta prochaine première partie ce serait avec qui ?

    GC : Sans hésiter Tycho aka Scott Hansen, qui m’a beaucoup apporté ces dernières années, en l’écoutant j’ai appris beaucoup de choses dans le façonnage du son et dans la production de la musique, c’est à dire qu’il a une approche où les morceaux sonnent terriblement bien, on peut entendre tous les instruments, chaque son à une couleur très travaillée. J’adore son approche de la musique et m’a beaucoup appris et m’a permis de m’inspirer dans mon apprentissage continu car je suis un autodidacte. C’est une véritable icône pour moi.

    Pour moi faire sa première partie, ce serait surtout l’occasion idéale pour pouvoir le rencontrer et échanger sur le matos ou d’autres trucs qu’on a en commun.

    LHEB : Merci Grand Ciel, coeur avec ma chaîne de vélo <3

    GC : Merci à toi L’Homme en Bleu


    Grand Ciel est en écoute ci-dessous. Premier EP prévu courant avril 2016

    Selim
    Co-fondateur et coordinateur de lhommeenbleu.fr. Explorateur des internets aux oreilles exigeantes sur tout ce qui touche aux musiques actuelles, il aime déambuler au cœur de la cité porcelainière ainsi que dévorer des cheese-naan.

    [Sport] 2 x 2 places pour le match USAL – SC Tulle dimanche 3 avril.

    Article précédent

    Marcus Miller, la légende du Jazz, passe à Limoges le 9 avril [places à gagner]

    Article suivant

    Commentaires

    Laisser une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *