Cela faisait longtemps que l’Homme en Bleu n’avait pas eu l’occasion de déguster un repas succulent. Face à cette frustration, il a décidé de mettre les petits plats dans les grands et vous emmène à la découverte d’un restaurant aux saveurs authentiques.

Un Parfum d’Oxalis, voici comment il se nomme, ce restaurant créé il y a deux ans . Un nom de restaurant qui colle parfaitement à la personnalité de son chef, enfin indépendant.

Pour l’anecdote, l’Oxalis est une fleur de la famille des Oxalidaceae, qui symbolise l’humilité et la simplicité, comme Laurent Gorce, considéré par ses fidèles clients comme un artisan du goût accompli.

Ancien du Bistrot du Boucher, Laurent a ouvert son restaurant pour assouvir sa passion : assortir à votre table des produits régionaux (viande limousine, cul noir, foie gras …) avec des entre-mets sucré-salé, et une subtile ambivalence de chaud/froid qui raviront même les allergiques du genre !

Attachez votre ceinture !

Cuisine

Visuellement esthétique et recherchée pour stimuler vos papilles, la cuisine de Laurent Gorce est impeccable.

entree-parfum-oxalis-restaurant-limoges
Rien de mieux pour vous mettre en appétit, qu’un velouté de brocoli servi en vérine accompagné de son sorbet betterave et une pointe de vinaigre balsamique.

L’Homme en Bleu était accompagné d’un compère donc on a pu dégusté pour vous deux menus différents, les voici en images ci-dessous à travers cette belle galerie haute en couleurs !

Entrée : Foie gras de canard IGP du Périgord cuisiné au vin rouge et parfum d’agrumes, sel de Lorraine d’Einville / Mon collègue s’est laissé séduire par les péquillos au fromage frais, saveurs végétales.

plat-oxalis-restaurant-limoges-lheb

Plat : Purée de brocoli avec des pommes de terre grenaille accompagné d’une pièce de bœuf de St Yrieix accompagné de sa moutarde de violette de Brive-La-Gaillarde.

Quant à mon fidèle stagiaire, il a pris la pièce de cochon « cul noir » élevé  à Ladignac le Long, moutarde de Turenne à la châtaigne , pommes de terre grenailles

Dessert : tome de savoie accompagné d’un sorbet au thym

Service

Petit restaurant, donc petit staff. Cependant, le service y est malgré tout accueillant. La serveuse ainsi que le chef de salle vous apporte vos mets, en prenant soin et le temps de vous expliquer toutes les compositions de vos assiettes.

Le service est légèrement long lorsque le restaurant est rempli, mais on prend son mal en patience car on a hâte de goûter à la suite !

Décoration

Une décoration rustique à l’image de notre terroir. Rien de clinquant, une décoration qui ne parasitera pas votre sens gustatif.

interieur-oxalis-restaurant-limoges-lheb

Cependant, rien d’exceptionnel non plus, le gros point négatif étant la devanture du restaurant, qui peut effrayer les non-initiés.

Il y a également un aspect décoration un peu impromptu : des cadres de Nicolas Sirkis qui ornent le mur de la réception. Pas dérangeant, sauf si Indochine vous filent des boutons.

Les + :

  • Restaurant intimiste
  • Copieux
  • Un semi-gastro’ plein de charme
  • Un staff accessible et à l’écoute de sa clientèle
Les – :
  • Un peu onéreux, mais justifié par la provenance, qualité et transformation des aliments.
  • Des cadres de Nicolas Sirkis peuvent vous observer manger votre plat (LOOL)
  • Il faut réserver, il y a peu de couverts !
  • La devanture du restaurant est un peu tristounette, mais comme dit l’adage : l’habit ne fait pas le moine.
  •  

     

     

    Toutes les photos :

    Un parfum d’Oxalys

    72 Bis av Garibaldi à Limoges

    Tel : 05 55 10 09 57

    DONNER MON AVIS