L’Homme en Bleu a pour habitude de se balader sur les Internets. Que ce soit via son Facebook, Twitter, Instagram ou encore Youtube et Soundcloud, il ne peut s’empêcher de scruter les dernières tendances et autres « loleries ».

Aujourd’hui, il vous propose un focus sur un twittos de la région qui l’a fait beaucoup sourire. Un certain « Steve Duteil » agite le « tweet-game » limougeaud ces derniers temps.
Qui est-il ? Est-il vraiment le frère jumeau de Steve Buscemi ? Sa candidature est-elle sérieuse ?
Ce dont l’Homme en Bleu est sûr, c’est que Steve se présente comme un citoyen qui souhaite déposer sa candidature pour la Mairie de Limoges en 2020.
Avec un programme qui veut remettre la Culture au centre des débats, Steve Duteil a séduit LHEB et il est parti à sa rencontre.

Entretien exclusif à lire minutieusement, car il pourrait être notre futur Maire (ou pas)


Steve Duteil attira l’attention des réseaux sociaux en Mars 2017, plus précisément sur Twitter lorsqu’il déclara solennellement sa candidature pour la Mairie de Limoges.
Son slogan : « Ensemble ramenons la paix sur Limoges ».

Limoges est-elle donc en guerre ? Pas certain, mais d’après notre candidat en ligne, ramener la paix rime avec Culture. Un programme engagé que vous pouvez retrouver ci-dessous.

programme-mairie-steve-duteil-sd2020-limoges-lheb
Le programme officiel de Steve Duteil

LHEB : Quel a été le déclic qui vous a poussé à officialiser votre candidature pour être Maire de Limoges en 2020 ? Le grand public ne vous connaît pas et jusqu’à preuve du contraire, vous n’êtes affilié à aucun parti politique…

Steve D. : « Le point de départ de cette campagne, c’est un silence trop longtemps gardé pour soi. Depuis plusieurs années et même en parlant de l’ancienne municipalité, on constatait une désertification du centre-ville de Limoges, notamment en terme d’activités culturelles. »

« Et à un moment donné, à force de garder ce silence pour soi, on le brise pour tenter de faire bouger les choses ».

LHEB : Vous sous-entendez qu’il y a plusieurs axes de la politique de la Ville qui sont en déclin, lesquelles d’après-vous ?

Steve D. : « Alors principalement culturelle, vous pouvez le constater sur notre programme que c’est évident. La disparition de lieux, d’initiatives, des associations qui rament par manque de moyens et de lieux à disposition. »

steve-duteil-velo-agglo-limoges-lheb
Steve est responsable, le vélo electrique avant tout

« Ce qui est triste, c’est que tous ces facteurs rendent les initiatives individuelles beaucoup plus difficiles à émerger. »

LHEB : Ca veut dire quoi « Ensemble, ramenons la paix à Limoges, êtes-vous de ceux qui disent que Limoges est en guerre civile ?

Steve D. : [Rires] « Ramenons la paix à Limoges, c’est plutôt à prendre dans le sens « n’oublions pas les oubliés ». Et je veux parler des punks. »

« Les punks dont je parle, ce sont les gens qui ont pleins d’idées, qui veulent construire des choses alternatives et qui ont de l’énergie. Mais qui – par absence de structures ou d’écoute de la part de leurs élus – n’ont pas de route pour construire leurs idées. »

« Je veux être le candidat des punks »

LHEB : Avez-vous établi un portrait-chinois de votre électorat ?

Steve D. : « D’après un portrait chinois il serait du signe du « Coq » [Rires] [ndlr : Fier, même s’il a les pieds sur un tas de bousin].
Bon sinon il peut être signe du « Chien », pour nos amis les punks à chien. »

« En tout cas, je pense qu’il n’y a pas de profil type d’électorat, juste des gens sensibles à la Culture et qui veulent se réunir pour proposer leurs idées, leurs visions. Je pense qu’il est plus sain d’avoir une myriade de visions et possibilités. »

« Le participatif, c’est le turfu. »

LHEB : Avez-vous une équipe de campagne pour vous épauler dans votre croisade électorale ?

Steve D. :  « En premier, je pense à « Thomas Thomas » qui est l’un des déclencheurs concernant ma candidature à la future élection. Il travaille énormément sur la communication du projet, il s’occupe notamment du site internet steveduteil2020.com »

« Si Nikk » pour la communication print avec les punchlines et slogans de campagne. »

« L’Abbé M Doublevé » qui est en charge du Cabinet Noir de notre parti. »

« Et « remi » qui s’occupe du volet économique de notre programme. »

Et d’autres que j’oublie. Une équipe resserrée mais avec beaucoup de soutiens, que l’on peut voir via le #SD2020 sur Twitter.

LHEB : Enchaînons tout de suite plus en détail sur votre programme, qui pourrait être financé en ponctionnant une partie des subventions municipales allouées au Limoges CSP (1 point). N’avez-vous pas peur de vous attirer les foudres d’August’, notre mascotte ?

Steve D. : « Sachez que je n’ai pas eu de réactions négatives de supporters bien au contraire, j’ai eu quelques soutiens qui ont partagé le projet.
Cette ponction est tout de même infime sur la totalité de la subvention allouée au club, et cette infime partie permettra de financer une multitudes de choses.

C’est de l’intérêt général. »

LHEB : Vous proposez une mesure qui revient sur le scandale « Aquapolis »,  un scandale visuel concernant le logo du centre aquatique, vous souhaitez remédier à cela en proposant je cite « le changement du nom et du logo de l’Aquapolis ». Pourquoi est-ce si important ?

Steve D. : « Parce qu’à travers ces grands projets de structures dans lesquels Limoges s’est engagée depuis de nombreuses années [ndlr : Aquapolis, Zenith…] et qui ont pour but de faire rayonner Limoges par delà le territoire, il est important d’avoir une belle vitrine.

Et je considère que le logo et le nom de l’Aquapolis ne penche pas en la faveur de la bonne image de notre belle cité. »

LHEB : Question internet, vous êtes déjà présent sur le web via votre site et votre compte twitter, mais nous avons aussi découvert que vous êtes présent sur « MySpace ». pensez-vous que le futur réside dans ce réseau social ?

Steve D. : « Je pense que le MySpace a été un peu ambitieux. Nous sommes peut être trop en avance, du coup nous nous sommes tout de même rabattus sur un canal de communication plus conventionnel : Facebook »

LHEB : Comptez-vous créer un parti un jour ? Ou préférez vous rester dans le modèle de « mouvement citoyen » qui a le vent en poupe ces temps-ci ?

Steve D. : « Advienne que pourra. Je préfère laisser place à la spontanéité. Je ne veux pas calculer cet aspect et faire confiance à nos concitoyens. »

LHEB : Pour conclure, ultime question : Est-ce que cette candidature est si parodique que ça ? 

Steve D : [Longue réflexion] « Disons que l’on se rend compte qu’à travers ce délire, on arrive à s’exprimer sur nos idées avec un peu d’écho. L’idée c’est de montrer sur la place publique que certaines personnes ne sont pas toujours d’accord avec la politique de la ville.
Sans se prendre au sérieux, on veut quand même à travers notre démarche, souligner que nous ressentons une frustration sur les activités culturelles qui ne correspondent pas forcement à la communauté que nous représentons. »

steve-tract-turfu-velo-lheb-limoges

« Disons que c’est une parodie aigre-douce. »

LHEB : Merci Steve, et bon courage pour votre campagne !


Retrouvez le meilleur de Steve Duteil & compagnie, sur twitter via le #SD2020.

Petit pot-pourri ci-dessous :


La page facebook de Steve
Le Twitter de Steve
Site Internet
Myspace

 

1 COMMENTAIRE

DONNER MON AVIS