L’Homme en Bleu aime la sape. Bien que d’apparence, il ne semble jamais renouveler sa garde-robe, il porte beaucoup d’attention aux dernières tendances.

Mais ce qu’il préfère au-delà de tout, c’est dénicher des articles « second hand » que l’on pourrait littéralement traduire « par seconde main ».
En gros, LHEB adore chiner dans les friperies, pour trouver des pépites du vêtement, que ce soit du vintage ou de l’inclassable, jusqu’aux fringues les plus conventionnelles.

Mais son ultime voeu s’est exaucé : shopper du chandail et autres accessoires d’occaz’ sans forcement partir pour un périple à bicyclette.
Et ça, c’est grâce à Star Trok.

Attention : Dénicheurs de chiffons, sapes, fringues, accessoires, chandail, jeans… Cet article est pour toi !

Attention #2 : Ne rate pas la soirée « Moules fripes » le 17 juin, Star Trok va te mettre des étoiles dans les yeux pour son lancement offishall

star-trok-limoges-baniere

Une histoire de copains.

L’idée de créer Star Trok nous vient de deux potes : Guillaume & Guillaume. Les deux sont originaires de la cité des Doges Limoges mais ont été séparés par leurs études respectives.
L’un est parti faire une thèse en biologie à Lausanne, l’autre est parti à Toulouse pour une formation d’éducateur spécialisé.

Mais ils ont réussi à se retrouver pendant des moments clés de leurs vies, des moments qui leur ont donné l’idée de créer une plateforme en ligne d’échange de fringues : les voyages.

star-trok-fondateurs-guillaume-et-guillaume

Après avoir écumé de nombreuses contrées, ils ont remarqué que l’on ne consommait pas forcement de la même manière selon où l’on se trouve. Des méthodes alternatives comme le troc ont interpellé nos backpackers.
Cette opération économique qui existe depuis la nuit des temps consiste à échanger une propriété physique contre une autre. Un système qui fut très vite remplacé par la notion de commerce et surtout l’apparition de la monnaie.

« Pour moi, trois voyages m’ont particulièrement marqué et qui m’ont permis de voir pas mal de nouveaux moyens de consommer : un road trip d’un mois en Europe de l’Est, un autre l’an dernier d’un mois jusqu’au grand nord en Suède et un autre en Amérique du Sud » nous explique Guillaume G.

Nos voyageurs sont revenus en France avec beaucoup de souvenirs impérissables et surtout avec une seule idée en tête : Développer leur propre plateforme de troc… 100% web !

Mais pour un projet d’une telle envergure, il a fallu s’entourer… Et là encore, ce sont d’autres copains ou connaissances qui se sont greffés au projet pour apporter leurs compétences (webdesign, graphisme, développement web…).

avatars-equipe-star-trok

Mort au troc symétrique, vive le troc collaboratif.

Le troc n’a pas vraiment disparu. Quelques groupes/structures remettent au goût du jour ce fonctionnement devenu confidentiel.

On peut trouver sur Facebook des groupes qui s’échangent des habits, des structures qui proposent d’échanger des « heures » de solidarité comme l’Accorderie… Mais ces initiatives demandent à la fin des échanges « mains à mains ». Star Trok lui, propose les choses différemment avec une innovation qui rend l’expérience bien plus agréables et sans tracas : La monnaie Stellaire.

star-trok-limoges-vetements

Cette monnaie virtuelle (ndlr : impossible à convertir en euros) est ce qui te permettra de « vendre » et d' »acheter » des vêtements de seconde main. Rassure toi, il y aura quand même un contrôle qualité des articles proposés par la communauté, même si l’équipe de Star Trok compte sur votre honnêteté…

Et oui, c’est ça l’économie collaborative. tu n’es plus qu’un simple consommateur, tu es aussi acteur et contributeur du « marché ».

 

Des étoiles et des enchères Hollandaise

Le vieux à bicyclette te l’a précisé au dessus, le nerf de la guerre, ce sont les étoiles. Ces dernières sont à l’instar d’une monnaie souveraine, elles servent à donner un « indicateur de valeur » à la sape que tu veux vendre/acheter.

Concernant justement cette « valeur » c’est toi qui l’attribue aux habits que tu proposeras.

Si Star Trok te donne à titre indicatif une échelle du prix des vêtements, c’est à toi de juger combien tu veux utiliser ou remporter d’étoiles pour ton article. Si tu estimes que ton T-shirt de très bonne qualité et en très bon état vaut davantage que 500 étoiles, libre à toi de fixer le prix de départ à 2500. Au contraire, si ton blouson a plutôt bien vécu malgré son petit côté vintage, tu peux tout à fait le faire partir à 800. C’est toi qui décide !

Sur Star Trok, le prix de ton vêtement diminue au fil des jours selon le principe des enchères hollandaises (enchères descendantes) jusqu’à atteindre le prix plancher que tu as sélectionné.

Celui-ci t’apporte donc une nouvelle sécurité. Grâce au prix plancher tu peux, si tu le veux, refuser de te séparer de ta chemise pour moins de 500 étoiles. Les enchères ne descendront jamais plus bas. Une fois ce montant atteint, le prix de ton vêtement ne bougera plus et celui-ci restera en ligne pendant encore dix jours.

 

Tu l’auras compris cher lecteur, au-delà de l’échange de sapes, Star Trok c’est avant tout du collaboratif, du dénicheur de bons plans et du lien social online. C’est un peu comme ta mascotte en bleu et à vélo. Et ça, on adore.

star-trok-ouverture

Star Trok
Site internet : commence ton trok
Facebook : Star Trok

DONNER MON AVIS