EDIT de l’été : Le restaurant dispose d’une des meilleures terrasses de Limoges, à tester 😉

 

Le cyclisme est un sport d’endurance et d’abnégation, une lutte contre les autres mais aussi contre soi-même !

C’est dans cet esprit que l’Homme en Bleu, bon vivant par nature, s’est décidé à repousser ses limites aux Tables du Bistrot.

En effet ce restaurant niché au bout d’une petite route longeant le lac d’Uzurat, propose les jeudi et vendredi soirs à sa clientèle un menu digne de notre région Limousine, tant en quantité qu’en qualité…

Cuisine

L’Homme en Bleu avait donc entendu parler de la légende urbaine du menu illimité des tables du Bistrot et a voulu en vérifier sa véracité avec son peloton de stagiaires !

Quelle ne fut pas sa surprise quant il découvrit que cette formule était bien réelle… De l’entrée au dessert, tout est à volonté : c’est ainsi que la lutte a commencé.

Première étape : le contre-la-montre

Tout bon repas traditionnel commence par une entrée composée de diverses charcuteries et/ou un pâté de campagne maison.

Le restaurant ne déroge en rien à la règle ici et le dîner commence par une terrine de campagne bien de chez nous. Accompagnée de ses cornichons et d’un pain très honnête, la mise en bouche est plutôt agréable.

entree-formule-illimite-tables-bistrot-limoges

L’un des stagiaires de l’Homme en Bleu a déclaré, suite à cette première étape « j’ai eu l’impression de manger le pâté du chasseur pépé Roland ».

Cependant, le peloton reste axé sur l’objectif principal et finit l’épreuve en un temps record.

Deuxième étape : l’épreuve de montagne

La terrine entérinée, le peloton de l’Homme en Bleu s’attaque aux choses sérieuses : l’offensive de la cuisse de boeuf, Limousin bien sûr !

Accompagnés de son écrasé de pommes de terre maison, les morceaux de cuisse de boeuf sont le sommet de la soirée. La viande tendre, légèrement grillée, donne ce petit côté de barbecue du retour des beaux jours.

Le tout est accompagné d’une demi bouteille de vin par personne, au choix Rouge ou Rosé.

cuisse-boeuf-puree-tables-bistrot-limoges-lheb

Mais que faire lorsqu’on commande une formule illimité, sinon un concours de nourriture ?

Voici un extrait de mon journal de bord qui retrace notre périple :

« 1er steak : Cher journal, nous avons commandé 2 morceaux saignants et 2 bleus, nous sommes en bonne forme et pensons tenir la soirée. 

2ème steak : Cher journal, la viande est toujours bonne. Crampe de la course par le 2e stagiaire, une bouteille de vin est portée disparue.

3ème steaks : Cher journal, la situation est compliquée suite à l’abandon de l’équipe de stagiaires, pour cause de tachycardie et malaises. On ne trouve vraiment plus de stagiaires fiables de nos jours.

4ème steak : Cher journal, la viande est toujours aussi tendre et délicatement braisée pour mon palais. Je me sens comme Richard Virenque sur le Mont Ventoux : indestructible.

5ème steak : Cher journal, la lutte est rude. Ne pas s’approcher de la lumière blanche. »

L’étape finale : le sprint

oeuf-lait-tables-bistrot-limoges-lhebAprès l’effort, le réconfort !

En dessert, des œufs au lait maison servis dans un petit pot en verre, à l’ancienne.

C’est frais, c’est bon et une petite touche de vanille vient parfumer votre dessert… De quoi faire rapidement passer les steaks dévorés dans l’étape précédente.

 

Décoration

L’endroit est un vrai morceau de campagne de Limoges à 10 minutes du centre. De l’ancien corps de ferme au restaurant actuel, de gros travaux de rénovation ont été réalisés.

L’ambiance est instaurée dès l’entrée du restaurant avec un superbe « Vacharium* » : âmes sensibles et parisiens s’abstenir !

vache-restaurant-bistrot-limoges
*Vacharium est la contraction des termes « Vache » et « Terrarium »

L’effet « Wahooo » du Vacharium dissipé, on note une décoration soignée et un certain goût pour le détail. Des couverts aux bibelots sur les murs, l’impression champêtre perdure tout au long du diner.

decoration-interieur-tables-bistrot-lheb

 

Service

Pense à réserver une table car le menu illimité n’étant servi qu’au rez-de-chaussée, tu risques de te retrouver accoudé face aux plaques de cuissons.

Rien à redire sur la rapidité des serveurs, bien au contraire. La formule illimité a l’air bien rodée chez le personnel, et à peine la commande prise, un cuistot s’occupe déjà de découper la fameuse cuisse de bœuf !

decoupe-viande-boeuf-limoges-lheb

 

L’ennui est que de l’entrée au dessert, tout est minuté.

On perd le charme intimiste des petits restaurants du centre-ville mais cet inconvénient est connu lorsqu’on passe sa soirée dans un « gros » restaurant, avec de nombreux couverts.

On regrette juste que le service ne soit pas plus sympathique dans ce décor bucolique…

 

Les Tables du Bistrot 
7 rue du Grand Theil à Limoges
Téléphone : 05 55 37 59 59

 

La lettre de #LHEB

Tu peux désormais t’abonner à la lettre de LHEB, une newsletter mensuelle avec une sélection d’articles du mois, pour ne rien rater et paraître cultivé à la machine à café !

 

5 COMMENTAIRES

  1. bonjour, merci pour ce test qui met l eau a la bouche.
    Manque juste une petite info qui pourrais etre utile : le tarif.
    Meme si la qualité n a pas de prix cela nous permettrais de savoir a quoi nous attendre.
    merci

  2. Étant le petit fils de la personne ayant exploiter la grange avant l’arrivée du restaurant, je peux vous dire que les modifications apportées ont été énormes mais tout en gardant le charme et l’âme du bâtiment. Bravo à l’équipe.

  3. Ce restaurant est fabuleux à chaque fois je me régale l’ambiance est super sympa, les serveurs souriants etc etc
    mais j’ai une petite réserve quand je rentre.. La vache située en face de personne mangeant de la vache…

DONNER MON AVIS