L’Homme en Bleu se devait de te parler d’un de ses troquets favori. Et encore, ceci est un euphémisme…
Véritable QG pour une frange Limougeaude, ce bar qui a ouvert dans le millénaire précédent regorge d’histoire, et perpétue une tradition datant du siècle précédent : un accueil populaire où l’on ne mange que liquide (ndlr : car d’après son patron actuel, cela fait moins de miettes.)

Rencontre avec le tenancier en titre de ce lieu qui a marqué l’Histoire de Limoges, Ivan.

p.s : Retrouvez en fin de page, « le quiz de Chez Bernard », un panier garni de bonne bouffe à gagner !


LHEB : Salut Ivan, première question, comment ça va ?

Ivan de Chez Bernard : Salut les petits loups ! Merci de me poser la question, écoute ça va bien, j’ai fait une bonne nuit et je suis en pleine forme. J’ai d’ailleurs bien mangé ce midi chez les copains du Bebop (resto’ rue Haute-Vienne).

chez-bernard-bar-biere-ivan-limoges-cité
La bière, toujours avec le sourire

LHEB : C’est quoi d’après toi, être gérant de bar comme « Chez Bernard » ?

Ivan : C’est avant tout faire du social *rires*. Non plus sérieusement ce qui m’a motivé à reprendre ce bar (depuis mars 2012) c’est de gérer un commerce de quartier, de proximité. Un bar aussi qui a toujours attiré une clientèle jeune mais aussi un peu plus âgée et qui se mélange sans aucuns soucis.

Et puis très important, un côté populaire assumé où l’on peut venir comme on le souhaite, à sa guise.

LHEB : Question con pour ceux qui viennent de débarquer ici : Pourquoi le bar s’appelle « Chez Bernard » alors que tu ne t’appelles pas Bernard ?

Ivan : Comme tu t’en doutes, ce bar ne date pas d’hier. Il existe depuis au moins les années 30 et il était géré par une femme de caractère qui s’appelait Berthe Chaulier. Tout le monde la nommait « La Milou ».
Puis en 1974, il prit son nom officiel « Chez Bernard », du nom du propriétaire de l’époque qui perpétua la tradition : un accueil chaleureux avec beaucoup de clients issus de la classe ouvrière, qui venait décompresser autour d’une bonne mousse.

la-milou-chez-bernard-nanar-ivan-limoges
La Milou avec son berger allemand (années 40)
Issus du livre « Occupants Occupés » d’Arno Gisinger

Puis Bernard pris sa retraite en 2003 et céda le bar à Richard et Loïc que j’ai connu en tant que client du bar à l’époque.
En 2007, le bar devient la propriété de Lolo et José et enfin depuis 2012, c’est moi le patron !

LHEB : Quelle est la dernière anecdote caustique en date que tu peux nous raconter ?

Ivan : Oh *il refléchit* , et bien il n’y a pas si longtemps que ça, j’ai eu des clients qui ont bu du rhum-coca dans une gamelle pour chien. Je tiens à préciser qu’ils étaient consentant.
Avec toutes les conneries qu’on a faite, je ne suis plus surpris.

chez-bernard-v-vendetta-bar-limoges-lheb
V is watching you

chez-bernard-devanture-bianca-limoges-lheb chez-bernard-rideau-lheb-biere-limoges

LHEB : Alors avant d’être patron de bar tu as eu un passé professionnel et artistique assez confidentiel…
Parlons d’abord de l’artistique : Tu as joué dans des groupes de Métal, raconte nous !

Ivan : Alors il y en a eu plusieurs ! Dans le désordre : « Lack of Self-Control, Ascaris, Neurasthenie… et le tout premier qui avait le délicat nom de « Stout Badger ». Ce que l’on peut traduire littéralement en anglais par « Les blaireaux corpulents ».

C’était marrant, mais j’ai jamais pensé que j’aurai pu faire carrière dans la musique. Nous n’étions pas assez sérieux pour les répét’, les tournées… Donc c’est resté un loisir, mais j’en garde de supers souvenirs !

LHEB : Tu continues aujourd’hui à suivre les actus métal ou rock même si t’as raccroché les amplis aujourd’hui ?

Ivan : Bah j’apprécie encore beaucoup d’entendre du Tang (comme la boisson), un groupe Lillois que je suis depuis un moment.

Après il y a évidemment le cultissime groupe « Motörhead » que j’apprécie particulièrement.

Et en termes de nouveautés, il y a « Lysistrata », que j’ai pu découvrir grâce au Festival El Clandestino à Guéret en juillet dernier.

Mais bon je deviens vieux, je ne suis plus aussi vigilant sur les actualités musicales

LHEB : Tu es assez vieux pour écouter du Michel Sardou, le soir, chez toi, devant une bonne série télé française ?

Ivan : Non. Je suis plus Patrick Sebastien.

LHEB : Pourquoi tu préfères Patoche ?

Ivan : Disons que je ne suis pas un grand fan des pensées politiques de Sardou, ça rebute un peu. Puis il faut dire que Patrick Sebastien nous propose des musiques pleines de philosophies de comptoir. C’est parfait.

LHEB : Revenons à ton passé professionnel, avant d’avoir repris chez Bernard, tu as été … gendarme ! Info ou Intox ?

Ivan : C’est vrai ! Dans des contrées loin de la métropole. C’était une expérience intéressante qui m’a permis de voir du pays, mais c’est derrière moi maintenant.

Je n’en dirais pas plus !

LHEB : Mais comment passe-t’on de gendarme à patron de bar ? La passion du Pastis peut-être ?

Ivan : *Rires* Ouais peut-être ! Non mais il n’y a pas de raisons particulières à cette transition. Disons que c’est une question de rencontres qui font que l’on tente de nouvelles aventures pro’.
Puis je pense aussi que dans le fond, j’ai toujours voulu être mon propre patron !

chez-bernard-bar-limoges-lheb
Le taulier

LHEB : Jukebox, fléchettes et double-mètre de pastis à 20 balles. Ces 3 mots sont pour moi les piliers de ton bar, qu’en penses-tu ?

Ivan : Flechettes, incontestablement. Le double-mètre de pastis n’est malheureusement plus à 20 balles (#inflation). Cependant il reste à un tarif super-attractif puisqu’il est à 23 € aujourd’hui.

Concernant le Jukebox, ce dernier a été débranché pendant quelques années mais on compte le rallumer… et le déplacer !

LHEB : Où comptes-tu déplacer le jukebox ?

Ivan : Dans la nouvelle salle de Chez Bernard pardi !
Comme tu as pu le remarquer, on agrandi le bar grâce à l’acquisition du local voisin. C’était un ami du quartier qui était émailleur et il vient de prendre sa retraite.

Cela faisait longtemps que je voulais gagner en place pour accueillir un max de monde, c’est chose faite. En plus on s’est fait plaisir au niveau déco’, celle-ci me ressemble avec les héros réels ou fictifs que j’affectionne le plus.

LHEB : Tu comptes proposer des activités en plus avec ce nouvel espace ? Genre des concerts par exemple

Ivan : J’y ai pas encore vraiment réfléchi pour être honnête. Il faut avant tout évaluer les besoins supplémentaires que cela implique en terme de matos ou de personnel, mais Chez Bernard, nous ne sommes fermés à rien, tu le sais bien !
Par contre info notable : On a enfin un « vrai chiotte », les vrais sauront ! [ndlr : clin d’oeil d’Ivan, LHEB à un peu peur]

chez-bernard-chiotte-cuvette-magnifique-wow-lheb-limoges
Panacée du culte de la personnalité : La face du patron sur le chiotte. Swag ultime.

LHEB : Et cette salle, elle est prête ?

Ivan : Oui elle vient tout juste d’être terminée, ça sent encore la peinture fraîche !
D’ailleurs, c’est un bon ami à moi qui se nomme Anthony de Magentras qui a réalisé les peintures sur les murs.

LHEB : Pour terminer, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter ?

Ivan : Tu peux me souhaiter que Chez Bernard garde toujours son esprit populaire, me souhaiter que je ne sois pas contraint à augmenter mes prix car c’est important pour moi que l’on puisse passer un moment de convivialité autour d’une bière ou autre sans se ruiner et que l’aventure continue !

Je souhaiterais aussi que des fabricants de bières locales me contacte. Je souhaiterai à l’avenir proposer une cartes de bières du coin mais c’est pas facile de vous trouver les amis.
Je vous attends !

J’en profite aussi pour saluer mes deux partenaires de comptoir :

chez-bernard-equipe-roux-saint-patrick
Deux roues de secours, à votre service (il manque « Frank »)
  • Etienne dit « le Roux » ou « le Mulet »
  • Nico dit « Frank »

Chez Bernard
2, Place de la Cité, Limoges
Retrouve les délires de Chez Bernard & sa team sur Facebook


Bienvenue dans le « Quiz de Chez Bernard ».

Les personnes qui auront plus de 50% de bonnes réponses seront sélectionnées pour le tirage au sort.

Lot à gagner : 

lot-chez-bernard-laiterie-les-fayes-cul-noir-lheb-limoges-limousin-bouffe
PARFAIT POUR L’APEROOOOOO
  • 2 bières (blonde & blanche) « La Barbotine
  • 1 brique de lait « so famous » Laiterie Les Fayes
  • 2 pots de pâtés « Cul noir » (aux cèpes & aux châtaignes)
  • 1 bouteille de pastis Limousin « Panazô »
  • 1 bouteille de Limonade Limousine

Indications :

  • Vous avez droit qu’à une seule participation par personne.
  • N’hésitez à bien lire l’article en détail, les réponses peuvent être indiquées dessus…
  • Le/La gagnant(s) sera dévoilé(e) le vendredi 29 septembre à 18h00 pétante !

    Bonne chance !

LE CONCOURS EST TERMINÉ

1 COMMENTAIRE

  1. Chez Bernard est un lieu qui merite qu on s y arrete.L article est un compte rendu d un lieu mythique que j aime aussi pour son ambiance. Heureux qu enfin un journal est pu faire un article sur ce lieu que j ai pu connaître il y a 20 ans car j ai habite en face. L ambiance n’a pas changé son style et reste toujours un endroit de convivialité et de simplicité.

DONNER MON AVIS